Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je suis partie...seule

je-me-casse.jpg

Eh beh il y a pas mal d'écho ici! J'ai clairement moins le temps de venir vous raconter ma vie passionnante et je ne suis pas certaine que finalement elle vous passionne tant que ça. Tant pis pour vous!

Je vous raconte quand même mes presque 3 jours de virée solitaire?

Ah, je vois que Colette là-bas dans le fond a l'air intéressé.

Quand je me suis aperçue que je prévenais encore mes associés de 12 ans et demi, de 10 ans bien tapés (x2) et de presque 8 ans que "je vais aux toilettes, laissez-moi 5 min", et que franchement ça me pesait (et pas que sur la vessie), j'ai pris une décision.

"Si c'est comme ça, j'me casse!"

Ça faisait pas mal de temps que cela me trottait dans la tête. Mais sérieusement qui a envie de partir seul?

Eh ben moi, en fait.

Vendredi 19 mai en moins de 15 min (après une brève concertation auprès de Grand Mari "je vais partir de lundi midi à mercredi 17h SEULE à la mer, c'est ok de ton côté? -OK!) j'avais réservé mon "séjour".

Deux nuits dans un hôtel avec 3 soins thalasso sur 2 jours. En réalité, je ne rêvais que de massages.

Et de tranquillité.

L'avantage d'avoir des plus grands (donc, non ce n'est pas encore d'aller aux toilettes sans être dérangée par 10 questions) c'est que Maman peut partir trois jours : ils s'en foutent. Sauf peut-être pour les repas "mais qu'est-ce qu'on va manger?" m'a quand même sorti ma chère Rosette gavée d'avance du chocolat-tartines de son père.

Donc. Je suis arrivée face à la mer (comme Calogero) à 13h lundi et j'ai dégainé mon jambon-beurre préparé avant de partir (mais j'avais oublié le mini paquet de chips au poulet, la loose!).

Puis j'ai flâné en ville en attendant ma chambre (uhuhuhu). En vérité (je vous le dis), je l'ai eue une heure avant et j'ai limite pleuré d'émotion. Faut dire que je ne m'étais pas embêtée avec une vue parking, j'avais carrément pris la mer (pour éloigner la mère?).

J'ai donc testé le lit, la vue, la bouilloire et j'ai chaussé mes running pour 4km sur la plage. En rentrant, j'ai ensablé mon projet de 2e sortie le mercredi : trop dur et trop chaud! Le comble du luxe cette chaleur sur les côtes du Nord!

Le soir j'étais tellement rétamée que j'ai décidé de dîner au resto de l'hôtel. Bof, bof, j'ai vraiment eu tout mon temps pour moi et même.

coucher-soleil02.jpg

Le mardi je m'étais promis de faire la grasse mat'. A 8h j'étais donc face à mes oeufs-brouillés-mini-saucisses-fromage-oh-et-puis-un-peu-de-granola-oh-et-un-mini-pain-au-chocolat-aussi.

Mes soins ne commençaient qu'à 14h et pas par le massage, heureusement!

Après ce petit déj healthy je suis allée me balader en ville et j'ai trouvé une chouette robe pour un mariage en juin. Je me suis pas mal parlé à voix haute pendant toute cette sortie, est-ce que la solitude commençait à me peser?

Tu parles Charles!

J'ai ensuite profité des soins et lu en attendant entre chaque rendez-vous.

J'ai lu jusqu'à ce que les yeux me piquent d'ailleurs et pas besoin de dire "je termine ce chapitre et j'éteins" une fois le soir dans mon lit puisque j'étais SEULE. AHAHAHHAHA.

Le soir je suis allée diner en ville dans un resto-brasserie très animé, où l'on m'a servi du mademoiselle, une bière pression et une cassolette de moules au curry.

immeubles-le-touquet.jpg

Le lendemain je m'étais promis de faire la grasse mat'. A 8h j'étais donc face à mes oeufs-brouillés-mini-saucisses-fromage-oh-et-puis-un-peu-de-granola-oh-et-un-mini-pain-au-chocolat-des-tranches-d'ananas-un-oeuf-à-la-coque-aussi.

Là j'avais mes soins à 10h30 et donc j'ai essayé la marche rapide pieds nus sur la plage pour tenter de digérer.
Mais sur le sable même mouillé, on s'enfonce un peu. (Ou peut-être était-ce à cause des 3kgs supplémentaires du petit déj healthy?)

Après mes soins, j'ai refait une séance de hammam comme la veille. Et si la première avait été un vrai délice, cette deuxième puait la pisse. Les dames du centre n'ont pas eu l'air étonné de me revoir ressortir aussitôt "ça arrive souvent". Comment peut-on se laisser aller à ce point dans un hammam, alors que l'on peut faire pipi dans la piscine?

Bref, j'ai remplacé le bain de vapeur par un bain dans la piscine et j'ai regagné ma chambre. Il fallait que je la rende (alors que j'avais réussi à garder le peti-déj!). J'ai failli prolonger mon séjour d'une nuit mais Rosette qui m'avait laissé 4 messages déjà depuis midi, se languissait de mon retour (ou de ma cuisine?).

Avant de reprendre ma voiture, j'ai terminé mon livre sur la plage et mon bronzage coups de soleil.

plage-doigst-de-pieds.jpg

Sur le trajet du retour, j'ai passé en revue tous ces moments de mini-solitude (j'étais pas sur une île déserte non plus) et je me suis sentie fière de l'avoir fait.

Si j'arrive à rester seule avec moi-même c'est peut-être que je m'aime (un peu) plus?

Commentaires

  • Bravo, je rêverai de partir seule pour me ressourcer mais je n'ose pas encore.
    Déjà un week end en amoureux loin de la maison et du quotidien (et du travail de la ferme) me ferai du bien.

  • C'est pas du tout facile (en plus vous avez une partie élevage je crois) mais parfois il faut forcer un peu le destin ;)

  • C'est certain que ce temps.toute seule ne peut te faire que du bien, avec ton quotidien chargé et des associés ... Exigeants ?
    Je suis partie deux fois 10 jours toute seule l'an dernier et cette année, mon ainé a. 8 ans, je ne l'avais jamais fait auparavant. C'est mon chéri qui m'y à poussée, et j'avais vraiment peur de m'ennuyer, de flipper totalement (oui parce que tant qu'à faire, je suis partie seule à l'étranger histoire d'ajouter du défi).

    Et moi qui pensais ne pas pouvoir rester seule 24h, j'ai adoré. Aller à mon rythme, lire 10 livres en 10 jours (oui oui!), Marcher, me payer le luxe de visiter et de prendre des audioguides, manger n'importe quoi n'importe quand sans exploser le budget ou culpabiliser (une glace à 9:30 du matin ? Oui madame ! ) .... C'était génial. Et j'ai clairement dépassé mes propres limites.

    Alors, tu recommences quand ? ^^

  • J'y pense aussi de partir à l'étranger. Mais pour l'instant 3j c'était bien. Il faudrait que je n'aille pas trop loin. Bravo à toi!

  • un super pas en avant pr toi
    te ressourcer en solo
    comme ça doit être agreable....


    et donc on aura le droit a une publication de ton retour après ces 2 jours "d'abandon"???? :P

  • Il n'y a rien eu d eparticulier après ce retour sauf que Grand Mari avait son entraînement de volley et que j'avais une lessive à dépendre et à plier, la vaisselle dans l'évier, le repas du soir à préparer, Rosette à aller chercher à l'athlé... la routine :)

  • Aller au bout de ses envies c'est important! Pas de si j'avais su ou de j'aurais du... Bravo.
    D'ailleurs je ne dois pas être prête parce que je ne suis pas tentée par un break toute seule...

  • Je n'aurais pas pu non plus quelques années en arrière. Mais partir avec une copine c'est bien aussi ;)

  • Génial! C'est super que tu aies réussi à prendre du temps pour toi, j'en rêve mais je ne suis pas sure que mon mari à moi accepterait de prendre en charge les enfants pendant que je pars me reposer....

  • Tu pars sans rien dire? :)
    plus sérieusement tu peux commencer avec une seule nuit. Quand c'est en période scolaire c'est plus fastoche.

  • Moi j'aime te lire Sabine, et tes anecdotes avec (ou sans) les associés ne manquent jamais de me faire rire !!!

    C'est drôle on clame toujours haut et fort qu'on voudrait bien être tranquille 2mn, nous les mamans, et pourtant je ne saurais pas partir seul comme tu l'as fait. L'instinct grégaire surement !

  • Ma Colette! ;)
    Je ne l'aurais pas fait il y a quelques années... Ils ont quel âge tes enfants?

  • Punaise j'en rêve!!! J'y pense au moins une fois par semaine... besoin de solitude, de partir loin du quotidien... la semaine prochain c'est mon anniversaire, tout le monde me demande ce que je veux.
    ce que je veux vraiment? 3 jours seule, juste pour moi.....

  • Surtout que tu as raté une occasion à cause la SNCF, non?

  • En janvier, j'ai perdu ma grand mère. J'ai pas mal hésité à partir pour ses funérailles car c'était à 8h de train de chez moi, que mon mari a des horaires de travail très amples, et qu'on a ... 3 enfants! Mais il m'a poussé à partir.
    Ce voyage, qui s'annonçait plutôt triste puisque j'allais dire adieu à ma mamie, fut en fait un voyage avec moi même, une sorte de retour aux sources! 8h de train seule, ça ne m'était pas arrivé depuis 15 ans, j'ai lu 1 roman, discuté avec une inconnue sympathique, regardé le paysage, somnolé... Une fois là bas, je n'étais pas seule, mais j'étais sans "eux". Sans enfants, sans mari, sans ces personnes à qui je suis accrochée depuis des années...

    Bravo à toi d'avoir osé partir seule ! Bravo de t'être octroyé ces moments de solitude bienveillante.

  • Oui voilà, même dans des conditions très tristes, au moins tu étais sans eux. Et pas chez toi. Ce qui change tout de ne pas être chez soi. Ca évite de tout le temps de penser à eux. De râler parce que c'est le chantier, ça permet simplement de profiter.

  • En vérité (je vous le dis) :D J'ai tellement la banane quand je te lis !
    Deux années de suite je m'étais évadée aussi, mais pour venir chez toi, ça m'avait fait un bien fou. Merci :)

  • AH! ENfin quelqu'un qui relève mes bêtises!
    Tu reviens quand tu veux!

  • Voilà deux ans que je m'organise un ou deux weekends par an, sans enfant, ni mec. Chez des amis.

    Ouais, toute seule à l'hôtel avec option massage et tout ça me ferai kiffer. Surtout en semaine où je gère en solo tous les soirs et... le matin souvent aussi!

  • En fait la thalasso c'était pas top. Si je le refais je ne me prendrais que l'hôtel ;)

  • Yes ! You did it !
    Bravo !
    Purée, ce n'est pas l'envie qui me manque de les laisser se débrouiller seuls, ça m'a d'ailleurs fait beaucoup de bien de partir 3 jours en Laponie sans eux. Par contre, partir vraiment seule sans personne, je ne crois pas que j'en serai capable (surtout que je ne raffole pas des massages et soins en spa)

  • C'était pas terrible en fait. Sauf les modelages.

  • Félicitations pour cette escapade en solitaire. pour ma part, c'est un peu ce qui m’arrive quand je pars en déplacement seule. Je savoure de me balader en ville seule, de dîner calmement au resto, de mater des dvd et de lire autant que je le veux !!
    Je ne supportais pas la solitude avant, mais en fait, plus ça va et plus je la savoure ^^
    Bonne journée !

  • Voilà, j'ai pensé à mon frère pdt ce séjour, il est souvent en déplacement. Même si c'est pas tjs rigolo, je suis certaine qu'il en profite un peu quand même ;)

  • Wahhhhh, je trouve ça top , vraiment !
    Un truc que j'ose pas trop faire encore (se retrouver seule avec soi-même, trop flippant ! ), mais franchement, ça me travaille... j'y arriverai un jour !

  • Ca me faisait flipper aussi. Et puis c'était tellement BON !

  • C'était mon gros fantasme quand mon second était tout petit. Et puis comme il était tout petit, he bien je ne l'ai évidemment pas fait. Depuis, mon besoin d'air est moins violent, mais je sais que ce genre d'escapade solitaire me ferait toujours un bien fou. Il faut sauter le pas quoi!

  • Quand ils sont plus grands c'est quand même plus facile, vas-y tente ! ;)

  • J'ai aussi fait l'expérience des vacances seule ce printemps. Bon en ce qui me concerne c'est un peu moins étonnant, puisque je suis célibataire et sans enfant. Mais d'habitude quand je pars c'est toujours entre amis ou en famille. Et cet hiver en me demandant avec qui j'avais envie de partir pour mes prochaines vacances, j'ai eu la révélation : j'avais envie de partir seule, de faire ce que je voulais, quand je voulais, sans m'adapter au programme de personne (oui parce qu'en groupe je suis celle qui s'adapte aux envies des autres sans trop oser penser aux siennes). J'avais peur de m'ennuyer, de me perdre ou je ne sais quoi, et en fait j'ai adoré.
    C'est une expérience particulière de partir seule, comme tu le dis il faut réussir à s'aimer et à s'accepter pour pouvoir rester plusieurs jours en face à face avec soi-même. Je ne sais pas si je le referai un jour, d'ailleurs cet été je pars à nouveau en bande, mais je suis assez fière d'avoir oser le faire au moins une fois.
    Voilà, c'était la minute "je raconte ma vie", désolée! :D

  • Tiens ça me rappelle ma fuite de l'année dernière à la même période, sauf que toi c'est bien tu n'as pas attendu que le vase déborde et tu as pris le temps de dire au revoir correctement. Je te dis BRAVO Sabine :-)

  • Moi c'est la 2ieme année que je m'autorise à partir seule, sur le chemin de St Jacques, l'année dernière 8 jours cette année 2 semaines.
    Je crois même que mes filles (11 et 14 ans ont fait leur repassage)
    Tu as bien raison de t'accorderecherche du temps. Ça permet de se ressourcer, et un peu à la famille de réaliser ce que l'on fait au quotidien.

  • Bravo d'avoir osé. Moi je le ferai juste pour le petit déj healthy

  • hello
    J'ai Calo dans la tête pour la journée ! Ouais ici on dit Calo car c'est un gars de chez nous.
    Partir seule, je n'ai pas encore testé. Rester seule à la casa oui (quand les gars partent au bled ou ailleurs sans moi)!! Et je surkiffe !
    je suis toujours joyeuse de te lire, call me Colette ;-)

  • Moi je te lis régulièrement et je suis ravie de voir que tu as su prendre du temps pour toi. Perso j'aimerais déjà partir juste avec l'homme mais il faudrait que l'on raccorde nos emplois du temps et ça ce n'est pas pour tout de suite Vivement la retraite lol

  • Wouah, les 3 jours thalasso toute seule, j'en rêve tellement que c'est une menace récurrente que je fais à ma famille... Mais jamais eu les c..illes de sauter le pas ! Prochaine étape : 3 jours avec Grand Mari ! (Ouais ça je l'ai fait par contre et c'est trop bien !!!! Genre parler d'autre chose que de logistique à sa moitié et se dire qu'on n'a personne à gérer genre là tout de suite et pis aussi cet aprem, et pis aussi ce soir et demain, c'est trop fou, mon cerveau limite partait en syncope de joie et d'étonnement)

  • J'ai toujours eu un côté un peu solitaire et si j'adore ma famille, c'est un besoin vital pour moi de m'octroyer un peu de temps seule. J'ai testé le séjour thalasso, 36 h à Londres, et cette année j'ai laissé mari et enfants partir au ski et j'ai pris le train pour Bruges... 3 jours hors du temps, soumise à aucun autre programme que celui que j'avais décidé. Donc je comprends !!

  • Bonjour,
    Je rentre d'un déplacement professionnel de 5 jours à Paris, et j'ai vraiment apprécié d'être seule dès 17 h pour arpenter Paris, faire ce que je voulais, manger quand et où je le souhaitais... Cela fait un bien fou. Je me rends compte que ces moments-là sont vital pour moi, pour rester celle que je suis, rester moi même.
    Et mon compagnon et mes enfants ont aussi apprécié de leur côté!
    Bref, à refaire plus souvent!!!!

Écrire un commentaire

Optionnel