22/10/2014

Note de service #1

En tant que Pédégère de Sabine et associés, très souvent je reçois des représentants virtuels dans la boîte mail de l’entreprise. Bon, je ne vous cache pas qu’ils s’y invitent eux mêmes.

Il y a ceux et celles pas très enthousiastes qui pensent que leur produit va révolutionner le monde de la parentalité, de la mode infantile, de la gastronomie, de mon évier, de mes vitres… et j’en passe.

Avant de quitter mon bureau, certains (les plus sympas, il faut bien le dire) me laissent un ou plusieurs échantillons pour les associés, moi et vous ! On s’était dit rendez-vous dans dix ans.

Non rien. 

Et quand ça me plaît je partage. C’est pourquoi, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, j’ai décidé de vous les présenter régulièrement sur le blog, dans une note de service.

-> La Quotidienne

Croyez-moi, vous y reviendrez tous les jours ! (mouarf)
Quand Emmanuel est venu me voir par mail, je me suis demandé où il avait vu que j’adore le gras. Enfin surtout le bon gras.

Parce que la Quotidienne, c’est une huile combinée de plusieurs huiles:  de tournesol oléique, de colza, de tournesol tout court et de lin, toutes riches en oméga 6 et oméga 3 bons pour ton corps et ta tête.

Elle existe en trois saveurs : la Quotidienne mélange d’huiles de graine, saveur neutre parfaite pour cuisiner, la Quotidienne ensoleillée, avec un ajout de 20 % d’huile de Maroilles (purée les gars, je tiens un concept là) d’olive pour une touche… ensoleillée et la Quotidienne gourmande fruité à l’huile de noix (que j’ai donné à ma mère, aucun des associés n’ayant le palais assez fin).

la-quotidienne.jpg

10 000 points pour la saveur neutre, parfaite pour cuisiner, elle ne brûle pas et ne sent pas du tout. Quant à la Quotidienne ensoleillée, elle a ravi les associés qui ont enfin mangé de la salade sans me dire que la vinaigrette avait trop de goût. Quand, je fais une vinaigrette, je mélange de l’huile de colza ou de tournesol avec de l’huile d’olive mais le goût est quand même un peu fort pour eux (oui, ils ont les papilles sensibles).

Autre bon, point les huiles sont dans un emballage opaque en métal recyclable ce qui les protège de la lumière et donc de l’oxydation. Maintenant elles ne quittent plus mon plan de travail (enfin il ne me reste que la saveur neutre), pas besoin de les ranger, toujours à portée de main. Et aucune honte, leur packaging est vraiment original, ça en jette dans la cuisine. Où la trouver? C'est ici que ça se passe! 

->La juvabox 

J’ai poussé une multidude de petits cris quand j’ai reçu la box de rentrée de Juvamine. De quoi bien attaquer la rentrée : des vitamines, de la gelée royale (pour Grand Mari), des pansements et de l’antiseptique en pipettes (toujours utiles, hin, hin, hin) et de la lotion anti-poux (j’ose à peine l’écrire tellement ils me foutent la trouille). Et une mignonitude de boîte à goûter.

juvabox.jpg

 

->La méthode de lecture BLED

Une méthode simple et claire qui s’en mettre la pression peut aider l’enfant mais de mon point de vue surtout les parents dans l’apprentissage de la lecture pour leur enfant. Milou n’est pas du tout prêt pour la lecture mais de temps en temps, on s’y plonge et il identifie les lettres. Et c’est déjà pas mal, à suivre, l’année prochaine.

bled.jpg

bled2.jpg

 

->Disney Infinity

Les associés m’en parlent déjà depuis quelques temps (merci la pub) et ils ont eu la chance de le recevoir. Seulement comme de début de vacances est un peu agité (enfin, ils sont TRES agités), pour l’instant ils n’ont pas encore vu le jeu.

disney-infinity.jpg

Toi, tu es un moyen de pression, hé, hé, hé…

La principe : la console est reliée à une plateforme où l’on pose la figurine (jouet) d’un des super-héros Marvel. Les joueurs peuvent donner vie à leurs super héros, leur faire vivre des aventures ou encore leur créer de toutes nouvelles histoires où la seule limite est l’imagination.

En plus des figurines inclues dans le pack de démarrage, d’autres sont à collectionner : des personnages Disney, Disney. Pixar et Marvel.

De prohaines doivent sortir bientôt : la princesse rebelle Merida, la puissante Maléfique, l’espiègle Fée Clochette, l'adorable Stitch, le célèbre Donald ou Aladdin et Jasmine !

Bref, on a pas fini d’en entendre parler… C’est pas beau mais je pense leur montrer le jeu et m’en servir pour un petit chantage, hin, hin, hin.

Les réactions de petits testeurs : 

 

->Cuisine et confessions

Ce n’est pas le titre de mon prochain billet mais celui du prochain spectacle des "7 doigts de la main" que nous aurons le plaisir d’aller voir à La Cigale (Paris) le 13 décembre prochain. La compagnie venue de Montréal est de retour et présente son nouveau spectacle du 9 décembre au 3 janvier . L’année dernière nous avions vu « Séquence 8 » de la même compagnie, et avions tremblé, applaudi, rit et même pleuré (enfin moi) tellement c’était poétique et acrobatique en même temps.  Je vous laisse avec le teaser de Cuisine et confessions. 

 

Voilà, c'est tout pour cette 1ère note de service. Ca vous plaît? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

19/10/2014

Le petit mot d'enfant du dimanche soir…

Hier au dîner, discussion animée dans l'entreprise. 

Pour changer.

Rosette, Zorro et Pierrafeu qui partagent les mêmes potes grâce à leur écart d'âge de deux ans et surtout aux classes à double (voire triple) niveau, discutent des histoires d'amour de leurs copains/copines.

Ca se chamaille, ça se titille, Rosette SAIT quelles filles sont amoureuses de quels garçons (non mais je vous jure, à 8 ans!), Zorro n'aime que les "plus vieilles" (malheur, son amoureuse est en 6e), Pierrafeu trouve toutes les filles nulles et trop "gonzesses" (ahem) et Rosette ne craque que pour Kendji (le chanteur de The Voice, merci Google).

Le sujet de la soirée était donc "est-ce que Germaine verra Johnny pendant les vacances?"

BREF. Avec Grand Mari, on en avait plutôt plein les oreilles de leurs histoires, genre ils font comme si nous n'existions pas!.

Pour couper court à la conversation, Grand Mari a lancé à Zorro :

"Ben, en fait Germaine elle va lui donner un rencard à l'abri de bus, et puis voilà!"

Et Milou, trop content de pouvoir enfin mettre son grain de sel dans la conservation :

"Ouais ou même un rendez-vous!"

Voilà, tout le monde était plié, conversation enfin terminée!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

15/10/2014

On y est enfin allés par Toutatix! (2 entrées à gagner ed'dans!)

Habitante de Picardie je n'avais pourtant jamais mis les pieds au Parc Astérix, qui, comme on le sait peu est en Picardie!

Pourtant c'était pas faute de tanner nos parents quand on passait sur l'autoroute et qu'on voyait Astérix sur son rocher.

asterix.jpg

Grand Mari, cet enfant gâté y était déjà allé au moins trois fois. 
On avait parlé d'y emmener les enfants quand ils seraient tous au dessus de 90 cm. Milou frôlant les 1m20, nous n'avions plus aucune excuse.

Mais j'avais peur que peu de manèges ne leur soient accessibles, j'avais l'idée d'un parc à sensations et c'est tout.

Eh bien grâce à l'invitation d'Astérix, nous sommes allés tous les 6 vérifier par nous mêmes.

Premier sentiment général en quittant le parc : c'était génial!!!!!!!!!!!!!!!

On pourrait s'arrêter là mais je vais vous raconter!

Nous étions invités pour découvrir "La forêt d'Idéfix", le nouvel espace destiné aux plus petits. Cinq nouvelles attractions : Aérodynamix, Enigmatix, Lavomatix, Etamine, Hydrolix. L'espace est super grand et l'avantage c'est que les parents peuvent accompagner leurs petits. Moins top, Zorro trop grand ne pouvait pas accéder aux manèges, je l'ai donc envoyé dans la super aire de jeux. 

helice.jpg

Pour voler, il faut pédaler.

 

Les associés hyper excités n'ont essayé qu'Aérodynamix, trop impatients d'aller voir le spectacle des dauphins. En arrivant, nous avions fait un petit tour de la moitié du parc et les associés avaient repéré les horaires du spectacle. 

dauphins.jpg

Le spectacle des dauphins c'est la retombée en enfance assurée. Avec Grand Mari nous étions aussi captivés que nos associés. Des figures incroyables, des éclaboussures pour les premiers rangs, Pierrafeu n'avait qu'une envie : plonger avec eux.

Après ces émotions, nous sommes allés rire avec la légion Romaine. On a trouillé d'être recruté mais ouf, certains l'étaient déjà et entre acrobaties, gags, le spectacle de 30 mn est accessible à toute la famille. Les associés n'ont d'ailleurs pas bougé. 

 

romains.jpg

Comme c'était notre première fois au Parc Astérix, on a décidé de prendre notre temps pour choisir les attractions et laisser de côté celles à sensations : Oziris, Tonnerre de Zeus, Goudurix… 

Zorro, Rosette et Grand Mari sont quand même montés la Galère et j'ai bien ri en voyant les associés accrochés à la barre, les dents serrées…

galere.jpg

Pendant ce temps là, Pierrafeu et Milou enchaînaient les tours d'avions. parce que ce qui est cool, c'est la proximité entre les "petits manèges" et les attractions pour les plus grands. Ca permet de s'attendre sans se perdre et ne pas trop séparer les adultes.

Nous avons aussi essayé le vol d'Icare, mini grand huit sans tête en bas. Premières sensations fortes pour les associés. 

Comme il faisait plutôt beau (surtout l'après-midi), on en a pris le temps de vivre sur la rivière d'Elis (petites bouées abritées), lors de la croisière Epidemaïs (où l'on a vu des dizaines de personnages de la BD) 

bouee.jpg

La rivière d'Elis

epidemais.jpg

La croisière Epidemaïs

Ensuite nous nous sommes aventurés dans le Transdemonium, une sorte de train fantôme. Nous avons attendu plus de 3/4 d'heure, j'étais au bord de la crise de claustrophobie (on attend dans des couloirs étroits peu éclairés et où l'on est assez serrés) et finalement l'attraction n'est pas terrible du tout. Grosse déception.

Sur le parcours, les associés ont a peu près testé tous les petits "manèges" : chaises volantes, les carrousels, le petit train, les avions…

Nous avons terminé par le fameux Grand Splatch, histoire de finir la journée trempés (on avait prévu du change à la voiture eh, eh, eh!)

Le parc fermait à 19 h, mais bien rincés (uhuhuhuhu) et par peur des bouchons à la sortie on est cassix à 18h.

Et dans la voiture se fut une succession de "trop bien", "c'était géant", "on pourra y retourner le week-end prochain", "quand je vais raconter ça à mes potix"…

Bref c'était vraiment bien, une super journée. Merci Astérix!

En résumé :

Topix :

-un parc grand mais à taille humaine, où l'on se repère facilement.

-des décors vraiment sympa (notamment le village des gaulois, on s'y croirait).

maison.jpg

menhir.jpg

-les "petites attractions" à côté de celles pour les plus grands, ce qui évite de se perdre et permet de se partager entre les petits et les grands, entre les téméraires et les autres ;)

-des toilettes nombreuses et propres!

-la restauration assez variée et pas très onéreuse.

-peu d'attente (sauf pour Transdemonium)

-tous les jeux de mots bien rigolos, même s'il fallait à chaque fois s'arrêter et parfois expliquer aux associés, on s'est bien marré.

Pas topix:

-le parking à 10 €

-le Transdemonium 

-le manque d'explication sur les plans au sujet des attractions

-le réseau téléphonique, Itinerix était tout pourrix.

 

Et la bonne nouvelle? J'ai deux entrées à offrir à un lecteur/lectrix de ce blog, mais il faut faire vite car les billets seront valables jusqu'au 2 novembre. 

Pour jouer, faites moi en commentaire un jeu de mot bien pourrix qui rime avec Astérix avant le 18 octobre minuit. 

 

Lire aussi l'avis super complet sur la forêt d'Idéfix de Papa Cube.

 

Bravo au n°19, Cheylan ! J'attends très vite ton mail à sabineetassocies(@)gmail.com

Rendez-vous sur Hellocoton !