Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2014

Jean-Pierre

Rosette nous fait rire tous les jours avec ses inversions de mots, avec ses définitions à peu-près et surtout avec son côté grand-mère.

On l'appelle d'ailleurs parfois Grand-Mère. 

Son côté Grand-Mère c'est un ensemble : une petite voix éraillée qui part dans les graves quand elle l'élève, façon mémé dans "Chacun cherche son chat", des yeux qui se lèvent au ciel pour des broutilles, sa façon de se mêler aux conversations et de mettre parfois de l'huile sur le feu histoire que ça dure un peu, ses histoires rocambolesques avec moult détails sur sa copine Germaine pour arriver à la conclusion géniale "parce que tu vois, elle a un nouveau 4 couleurs trop trop trop beau Germaine".

Il y a aussi les expressions qu'elle utilise "c'est de toute beauté", toutes les collections qu'elle débute dès qu'elle a deux objets identiques "oh bah tiens deux cailloux bleus pas pareils", sa passion pour le tricotin et ses débuts en tricot tout court avec sa grand-mère…

Et surtout, surtout, surtout, elle appelle Jean-Pierre, tous les gars dont elle ne se souvient plus du prénom. Le sérieux avec lequel elle dit "mais oui tu sais le gars là, mais si Jean-Pierre" me fait autant craquer que mourir de rire.

 

poisson.jpg

Jean-Pierre c'est le prénom de notre poisson rouge.

Rendez-vous sur Hellocoton !

21/11/2014

Cul main

Malgré son jeune âge, 5 ans depuis le mois de juin, Milou est légèrement obnubilé par l'arrière train, le fondement, le derrière, les fesses, le cul quoi.

Pierrafeu a eu lui aussi sa période cul mais très vite il a préféré les "seins" (qui ne l'a pas vraiment quitté puisque qu'il a épinglé des femmes en maillot de bain sur le mur juste au dessus de son bureau) et Milou a depuis pris le relais de son frère.

La lettre Q utilisée seule le fait ricaner et tous les mots où il l'entend le son {ku} le font mourir de rire.
Il aime hurler "y'a plus de PQ!" alors que quatre rouleaux trônent sur le trône, juste pour avoir le plaisir de prononcer le Q de PQ. Il n'est pas rare qu'il profite du passage à la douche pour se dandiner tout nu et avoir le plaisir de dire "regardez mon petit cul!" en hurlant de rire.

Bref il est les porté sur le cul. Pas grave on sait que c'est juste une période, on essaie de faire un petit peu attention à ce que l'on dit. J'ai par exemple éliminé ma chère expression "et mon cul c'est du poulet?" (et je même ras le bol plus souvent que ras ce-que-vous-savez) de mon vocabulaire, mais malgré tous mes nos efforts y'a parfois des fail.

"-Maman, c'est quoi les graines dans le gouda?
 -C'est du cumin, Pierrafeu."

(Rhaaaaaaaa merde)

Tel un guetteur, Milou s'est redressé et a hurlé :

-OUAHHHHHHHHH du CU-MIN ! C'est du cul et des mains!!!! 

Je suis restée sur ce-que-vous-savez

culmain.jpg

Ce midi, je leur dis ou pas que c'est poulet sauce curry? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

17/11/2014

En vrac comme le salon #2

Houhouhouuuuuu, y'a un peu d'écho ici. Je dois être complètement désorganisée mais en ce moment je suis débordée comme jamais. 

Enfin, je pense surtout que jamais je n'ai été organisée. 

C'est le chantier dans toute la maison, chaque matin on cherche un manteau, un cartable, une boîte à gouter, une chaussure, un cahier de liaison, la fiche de la cantine…. 

A chaque fois que Rosette veut mettre une robe (tous les jours en ce moment), les collants sont soit trop grands, soit trop petits. Il suffirait de trier un peu mais bon, non. Je peste tous les matins en remontant ces saloperies de collants. Plus aucuns de ses leggings ne lui va…

Ce matin, on a trouvé du premier coup le bon collant : bonne taille, bonne couleur, bonheur. Pour finalement se rendre compte qu'il était troué.

J'essaie de me faire des listes de choses à faire mais comme je me les note dans la tête je les oublie à coup sûr. Chaque soir, je peine à m'endormir TELLEMENT je cogite : faut pas que j'oublie ça mais c'est quoi déjà "ça", il faut que j'appelle le dentiste (promis juste après la mise en ligne de ce billet), ah merde j'ai oublié de faire les photos d'identité des associés ce week-end!, et mon rendez-vous chez le dermato repoussé depuis plus de 18 mois, qu'est-ce que je vais faire à manger cette semaine, ah et les photocopies pour l'exposé de Zorro….

Avec les nouveaux rythmes scolaires, les journées sont finalement très longues pour les associés et ils sont très fatigués (et plus particulièrement Milou qui dès le mardi rend les armes) et très courtes pour moi. Aux TAP (temps d'activités périscolaires) où ils vont 1H30 par semaine le jeudi, ils font des activités manuelles, rien de transcendant mais ils sont contents. Milou n'y va plus depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, il était le seul petit et s'y ennuyait. Il va donc chez sa nounou et peux y jouer tranquillement avec ses copains.

Aujourd'hui il est avec moi à la maison, il se plaint d'une oreille depuis hier après-midi et est allé se coucher seul à 19h hier! 

Mais tout ça ne m'empêche pas de COURIR encore.

Hier, j'ai enfin franchi les 10km et je peux vous dire que je ne suis pas peu fière de moi. Alors que lorsque j'ai commencé fin mars (le 21 exactement), je peinais à courir 10 mn, je me traitais de nullasse, de grosse, de feignasse, je sais les efforts qu'il m'a fallu accomplir.

 

10KM.jpg

 

Finalement, ces efforts ne sont pas si importants en terme d'intensité. Non, là où je suis contente de moi c'est sur la régularité. Ça c'est la clé de ma réussite. 

Au début, même si c'était court (environ 20 mn), je sortais 3 fois par semaine et puis je suis passée à deux séances de running, une de fractionné et une sortie d'au moins 6 km. Des fois je n'y vais qu'une fois mais j'y vais, je me bouge les fesses!

Et à part une fois où je n'ai pas couru pendant 10 jours (j'avais eu une angine), j'ai toujours eu une activité par semaine. Même s'il pleut (vélo elliptique ou courte séance de running).

Je réussis à me dégager du temps MÊME si c'est parfois hyper compliqué, MÊME si je dois emmener avec moi les associés (et courir beaucoup moins détendue), MÊME si parfois j'ai l'impression de faire passer ma personne avant le reste de la famille… c'est juste une question… d'organisation ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !