01/08/2014

Et la douche fut…

Cette journée a été parfaite. Voilà, quand c'est bien faut le dire aussi.

Après une mâtinée à la plage de Saint Robert, avec ma belle soeur et ses trois enfants (7 ans, 5 ans et 8 mois), tout le monde a déjeuné dans le jardin de l'entreprise.

Deux gars de l'âge de Pierrafeu et Milou plus une beauté de 8 mois trop gniiiii, c'était quand même sportif puisqu'il fallait aussi gérer les tours de tracteurs et de moiss'batt, faire des allers-retours au champ et préparer les … casse-croutes (c'est bon vous êtes rodés)

Mais entre deux gestions de crise pour un bâton, un caillou (histoire vraie) ou pour la dernière glace Oasis (erreur de débutante de ma part, j'ai pas fait gaffe qu'il ne restait qu'une seule glace Oasis et bien sûr TOUS la voulaient), c'était café-clope à l'ombre et pas mal de blabla.

Nos sujets de discussion ont, bien entendu, beaucoup tournés autour de nos associés respectifs. Et à ma belle-soeur qui désespérait un peu de n'avoir aucune seconde de tranquillité, j'expliquai que ça viendrait un jour, que ses enfants étaient encore petits. 

Il faut dire que Zorro qui file droit sur ses 10 ans, a été exceptionnel aujourd'hui : il a installé les deux tables de jardin, nettoyé les chaises, mis le couvert et amené tous les plats à table. 

Le soir, on était quand même bien rincées. A 19h, au moment de la douche j'ai eu un léger coup de moins bien. J'ai envoyé Rosette, Pierrafeu et Zorro se laver et dit à Milou que se mettre à poil pour être prêt quand je monterai à la salle de bains.

Et puis Pierrafeu est venu râler que Rosette et Milou était super longs sous la douche. 

Hein?

Je suis entrée dans la salle de bain, et en ouvrant la porte de la douche, les ai trouvés tous les deux sous l'eau. Rosette venait de laver les cheveux de Milou.

ROSETTE A LAVE LES CHEVEUX DE MILOU.

J'étais bluffée. Milou n'a jamais voulu personne d'autre que ses parents pour la douche.

Je suis retournée à mon velouté de courgettes et ils sont descendus un par un, en pyj.

Voilà, à tous les parents de jeunes enfants la terre, je tiens ce soir à témoigner, un jour ça devient plus facile.

(J'ai pas dis moins compliqué).

les enfants grandissent, autonomie

Lever de soleil sur l'entreprise

Rendez-vous sur Hellocoton !

28/07/2014

Quand vient la moisson…

moisson.jpg

c'est un peu le bordel. 

Les associés veulent tous suivre leur père dans les champs et je passe mon temps à les recompter et à vérifier que Zorro est bien arrivé. Car Môssieur est grand et il y va en vélo. Même si ce n'est jamais loin (genre 600 m), j'ai toujours peur qu'il rencontre un tracteur ou un taré de la route qui ne ralentit pas malgré le balai incessant des moiss'batt' sur nos routes de campagnes. 

A chaque fois que je croise ce genre d'énergumène, je l'insulte copieusement. Et Pierrafeu répète joyeusement. 

Mais je m'égare. 

Donc oui c'est un peu olé-olé dans l'entreprise car il y a aussi la gestion des…. Casse-croûtes! 

Le repas dans les champs c'est LE dossier de la moisson. Genre, toi tu crois que le plus important ce sont les rendements, que la panne de machine n'arrive pas et que la pluie reste éloignée.

Eh bien tu as raison. Mais un paysan efficace est un paysan nourri.

Et là toutes les femmes de céréalier qui lisent ce billet sourient jaune. On dirait, comme ça vu de l'extérieur que ce n'est pas un sujet ô combien important, genre, c'est bon on va pas en faire tout un cake.

Un cake! Ah, non surtout pas ! Ne t'avises pas de servir du cake au paysan-chemise-à-carreaux quand il ne peut pas s'arrêter pour manger et que par conséquent il ne peut se nourrir qu'avec l'aide d'une seule main. 

Il lui faut un casse-dalle. Ni trop grand, ni trop petit. Pas trop grand à cause de l'unique main, et pas trop petit parce qu'il ne va pas engloutir 15 sandwiches non plus, il n'a pas que ça à foutre, bordel!

Et bien sûr, bien sûr, BIEN SUR, il ne faut rien de coulant ed'dans! Déjà qu'il a du cambouis plein les mains, il va pas en plus se retrouver avec des tâches de mayo sur la chemise à carreaux, ça fait pas pro.

Il faut donc rester sur les basiques : pâté, jambon blanc, jambon sec, salami, rosette.

casse-croute.jpg

Note pour demain : acheter de l'alu.

A mes premières moissons, attentionnée que j'étais, j'ai bien essayé de changer la recette casse-dalle. Genre, je voulais laisser mon empreinte dans l'histoire du casse-croûte de la moisson, rompre avec la tradition de ma belle mère.

Souvent femme varie bien fol est qui s'y fie.

Pas de salade (eh oh on est des paysans pas des plaisanciers), pas de pain bagel (y'a un trou au milieu, la garniture se barre), pas de pain de mie (trop mou).

DE LA BAGUETTE, un pain c'est tout.

Sans beurre et sans cornichon pour mon beau-père et avec du beurre (mais pas avec le pâté) et des cornichons (mais pas avec la rosette) pour Grand Mari.

Et avec ceci? Une bière fraîche pardi!

L'autre soir, j'en ai mis deux parce que la nuit allait être longue. 

Le lendemain : " eh Sabine, pas deux bières hein! Faut qu'on garde les idées claires!" 

Quand je vous dis que c'est pas fastoche!

Rendez-vous sur Hellocoton !

24/07/2014

Les associés ont testé le Center Parcs du domaine des Bois Francs #2

Après le premier épisode sur notre installation dans le cottage, voici la… suite! 

Dimanche 29 juin.

Après une nuit pas terrible (pour rester polie) à base de gueulards et autres pas discrets, je ricane sur la tranquillité supposée de Center Parcs. Heureusement, les associés qui dorment "côté jardin" n'ont rien entendu. Ils sont donc EN PLEINE FORME.

Après le petit déj, nous décidons de faire un petit tour à pied jusqu'au dôme pour voir "comment ça fonctionne". Puis direction le cycle center pour louer les vélos. Sauf que nous sommes arrivés juste à la fermeture et que le monsieur dans sa petite cabane nous as grave pressés. On a choisi à la va vite et Grand Mari a un peu haussé le ton, car nous avions proposé de repasser l'après-midi pour choisir tranquillement. (Nous avons du revenir le lendemain pour changer le vélo de Grand Mari, trop petit).

Bref, on a eu nos vélos et comme promis la veille par le gentil monsieur, j'ai obtenu un tarif mid-week pour un total de 90 euros (4 enfants x11,25 + 2 adultes x 22,50 ) au lieu de 144 € ( 4 x 17,5 + 2 x 37 ). 44 euros économisés !

vélo.jpg

Dans les allées du Domaine des Bois Francs

 

Donc sur ce point, mon conseil éco : louez vos vélos le lundi si vous arrivez le samedi. En attendant, vous pouvez découvrir les lieux à pieds et profiter plus de la piscine et des activités, vous réservez les sorties vélos pour après.

Dès le dimanche, nous avons emprunté la voie verte juste à la sortie de Center parcs pour rejoindre la ville de Verneuil sur Avre. Et là c'était 17 km de bonheur (8,5 km aller-retour). La voie verte traverse la forêt, elle est en macadam et niveau sécurité c'est top, puisque interdit aux véhicules motorisés et même aux chevaux. 

Franchement, on a tous pris un pied dingue à circuler tranquillement, sans difficulté (juste une ou deux petites montées) et à l'ombre! Après la forêt la voie verte emprunte un chemin de campagne et rejoint Verneuil. Pour cette première sortie, nous nous sommes arrêtés aux portes de la ville (et puis la chaîne du vélo de Milou a sauté trois fois).

Rentrés vers 17h30, après le goûter nous sommes allés à l'aqua Mundo, histoire de fatiguer les associés. Peine perdue, ça les a reboostés :)

Lundi 30 juin

Premier plaisir pour eux : aller chercher le pain en toute indépendance. C'était le truc le plus cool pour les associés : pouvoir prendre le vélo sans leurs parents. Moins cool pour nous, ils se battaient pour savoir qui irait chercher le pain, qui demanderait la baguette à la dame, qui porterait le porte-monnaie…

Petit tour au Cycle center pour faire réparer la chaîne du vélo de Milou, accueil parfait, vélo reparti.  

Avant midi, Zorro, Rosette et Milou se sont offert une demi-heure de pédalo, Pierrafeu n'avait pas envie d'y aller, donc on a loué pour quatre (à partir de 9,75 € ) . Les associés ont passé un bon moment, Grand Mari a un peu souffert, mais au final tout le monde était content. Ils ont vu le Center Parcs autrement. 

pedalo.jpg

Le midi déjeuner chez nous : j'avais complété mes courses à Carrefour Market. On y trouve de tout et même si les prix y sont plus élevés, je ne les ai pas trouvés exorbitants. Le personnel y est également très sympa.

Après le déj, repos mérité pour les parents et vélo, vélo et encore vélo pour les associés. Nous les avons rejoints pour un tour complet du Parc. La circulation avec les petits n'est pas dangereuse mais il faut faire super attention aux voiturettes électriques très silencieuses et aux trous du cul qui ne garent pas leur voiture au parking. Comme je le disais dans le premier article, tous nos enfants font du vélo facilement et je pense que c'est l'idéal pour des déplacements sereins. J'ai vraiment eu pitié des parents qui se traînaient leurs mômes en vélo avec des roulettes = 30 mn pour 30 mètres… 

Le soir, je suis allée courir. Mais courir dans le Center Parcs, un soir d'arrivée (mid-week) et de départ c'était pas du tout une bonne idée. J'ai fait des tours de lacs pour éviter les voitures et à chaque respiration j'avalais un banc de mouchettes. Miam.

En résumé : la location des vélos est vite, très vite rentabilisée. Il ne faut pas hésiter à retourner au Cycle center, au moindre problème, les réparateurs agissent vite. 

Le pédalo est une activité sympa et pas chère!

La suite au prochain épisode!

Rendez-vous sur Hellocoton !