23/05/2014

Le dico qu'il te faut

même si t'es pas parent parce qu'un accident une heureuse surprise est vite arrivée…

Mais de quoi elle parle? 

dico3.jpg

Du Dico des parents pardi!

Natacha, plus connue sous le nom de Cranemou (si, si) vous propose à travers son livre de décrypter toutes les émotions, les situations que vivent les parents (et les futurs) ainsi que les nouveaux termes qu'ils entendent comme "diversification", "maladies infantiles", "couche", "sexe" de la naissance aux trois ans de l'enfant. (Après vous saurez vous débrouiller, si si) (Promis)

Ah, non pas "sexe", forcément on connait avant d'avoir bébé. Justement elle met également en lumière tous ces mots dont le sens va complétement changer après l'arrivée de la petite (mais bruyante) merveille.

Ainsi la "fièvre" n'a plus rien à voir avec celle du samedi soir et "congé" n'évoque plus en rien les vacances. 

Ca fait flipper? Mais non! C'est justement là, le tour de force de Natacha, nous faire marrer avec les petits tracas et les grandes joies que provoquent l'arrivée de bébé.

A chaque nouvelle définition, elle fait le point sur la période "d'avant " l'enfant et puis sur le moment d'après.

Par exemple, j'ai bien ricané 10 mn en lisant la définition de "Grands-parents".

dico-cranemou.jpg

J'ai ricané parce que c'est tellement ça! Sans dramatiser, avec beaucoup d'humour, Cranemou raconte la vraie vie, toujours avec optimisme. Et c'est super décomplexant. Si j'avais eu ce genre d'ouvrage à la naissance de Zorro (et à celle des jumeaux) je me serais marrée et surtout j'aurais moins eu cette sensation d'être une mère pas à la hauteur. 

En plus des définitions, il y a une partie "astuces" où l'on retrouve les conseils de l'auteure, des adresses de site en rapport avec le mot, des livres références ou simplement des conseils de bon sens.

Et puis ce n'est pas fini, il y a la partie du Docteur Alain Benoit, pédiatre, qui apporte la petite touche sérieuse à ce livre mais sans prise de tête. Je veux dire par là, que j'ai tout compris. 

Et le doc, il n'y va par quatre chemins, il analyse franchement comme avec cet exemple à propos de la définition de "Kama sutra"

 

dico2.jpg

Ca donne envie de savoir la suite, hein?  

Dernier bon point pour le Dico des parents, c'est qu'il se lit comme on en a envie. On peut le picorer ou le dévorer, parfait pour une pause aux toilettes ou pour une lecture longue le soir. 

Le Dico des parents de Natacha Guilbert et du Docteur Alain Benoit, 503 pages, est édité chez Kero au prix de 27 euros.

Tu te dis que 27 euros c'est pas donné.

Eh mais c'est un dictionnaire! Et puis ça fait un cadeau de naissance utile (avant ou après bébé), qui se transmet de copine à copine. 

Histoire de ricaner en groupe.

Message personnel : bravo Nat pour le boulot, c'est vraiment épatant <3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

19/05/2014

L'équilibre alimentaire me fout les jetons

Tous les jours, ou au moins tous les soirs vers 19h quand je suis en avance ou 19h30 quand je suis carrément à la bourre, il me fait flipper. 

Il fond sur moi comme un chien enragé et m'agrippe le mollet "tu vas faire un repas équilibré ouiiii !!!"

Il m'obsède dès le matin "ne mangez pas trop sucré les associés, sinon bonjour la dalle à 10h", il me fout la paix les midis de cantine "ils ne vont quand même pas leur faire manger une tartelette aux trois fromages en entrée, une tartiflette en plat et un cheese-cake en dessert!" (histoire vraie lors du repas thématique fromage).

Mais le soir, le soir… Mon frigo me souffle que les casse-croûte au sauciflard, même précédés d'un bol de soupe maison, c'est pas folichon.

"Ne mange pas trop salé, trop gras, trop sucré", les pubs de Gulli m'enfonce la tête dans mes croque-monsieur, me mettent le nez dans ma pizza au chorizo, aussi maison soient-ils.

Mais purée de pois cassés, l'équilibre alimentaire, ne connait pas les goûts de mes associés, plus portés sur la mimolette et le maroilles en casse-dalle que sur les épinards avec une touche de beurre frais et bio.

Alors, chaque soir c'est sondage : "qu'est-ce que vous avez mangé à la cantine ce midi?"

S'il y a eu trois rondelles de concombre et deux haricots verts avalés, c'est gagné…pour ma bonne conscience.

Parce qu'à force d'entendre qu'il faut manger équilibré et surtout sans trop de pesticides, j'ai la culpabilité au bout de la spatule à longueur de préparation des repas. Ca me prend la tête.

Milou ne mangeant aucun légume (enfin sous forme solide), il a son bol de soupe chaque soir et pour qu'il n'y ait pas de guerre de tablée, on y passe tous. 

Dans l'entreprise, le repas du soir c'est presque à chaque fois soupe+ tartines façon pizza, tartines et jambon, croques, feuilles de brick au thon, pizzas maison et sushi maison le WE.

Oui parce que même pour ce que je peux acheter à emporter, je culpabilise. Je l'ai vu l'autre fois le pizzaïolo, mettre du talon de jambon dégueu et du saumon premier prix sur ses préparations et pour les sushi c'est pareil Mireille! Ca m'étonnerait qu'ils mettent du saumon bio élevé en dehors de la Norvège.

Pour les biscuits du goûter encore pareil Miguel! Je lis les étiquettes, je trouve ça trop ceci et pas assez cela. 

Tu vas me dire que "purée, t'as bien le temps de t'embêter avec tout ça!" et t'as pas tort. 

Ca me prend un temps fou de faire plus de produits maison (enfin vive les compotes en tube, les BN, les yaourts du supermarché).

Heureusement que Grand Mari est là pour les gaver de Nutella le matin et de gâteaux apéros le week-end. 

Ca fait au moins un des deux parents "qui achète des trucs bons à manger" dixit les associés.

Bref, l'équilibre alimentaire me colle de plus en plus au caddie et aux casseroles, soit je vire mère parfaite (uhuhuhu), soit je vire parano.

Je pencherais plus pour le côté parano.

lesbonnessoeurs.jpg

Club sandwich mémorable au resto Les bonnes soeurs à Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

15/05/2014

En vrac (comme la chambre de mes associés) #3

Oui, j'ai décidé de venir régulièrement vous raconter ma vie.

L'entreprise est toujours en travaux, et ça m'épuise un peu toute cette poussière qui revient sans cesse. On aura une superbe douche après, mais en attendant, c'est chaud cacao pour se laver dans la vieille baignoire. Les associés sont quant à eux ravis puisque chaque passage à la douche se termine en bain.
Je me fais avoir à chaque fois.

Enfin pas hier, hier ils m'ont tellement usée que le bain c'était niet, douche rapide et plus vite que ça!

C'est incroyable comme le mercredi est une journée à part, pleine de tensions. Il faut que tout s'enchaîne pour être à l'heure aux activités et bien sûr, rien n'est fluide. Je passe cette journée à attendre mes associés. Ca me rend dingue qu'ils se traînent alors que pendant le déjeuner, je leur ai bien précisé qu'après le repas il faut s'activer, m'aider à débarrasser, se laver les mains, mettre ses chaussures et foncer s'attacher dans la voiture.

Au lieu de ça, ils ont mis trois plombes à finir leur yaourt et ont tous eu envie d'aller aux toilettes au moment de partir.

Rosette a eu, le matin, énormément de devoirs à faire, 6 verbes à conjuguer au présent, au futur, au passé composé et à l'imparfait. Forcément, elle a fini par tout mélanger et pleurer parce qu'elle serait privée de récré s'il ne les terminait pas. A bout de patience et devant sa fatigue, j'ai rédigé un mot à destination de l'instit'.

La pauvre en a tellement marre d'aller en classe, qu'elle a fait un faux mot " il n'y aura pas école le 14 15 mai en raison de la grève". Je vois son maître vendredi aprem pour une sortie scolaire, je vais lui en parler. Même si je ne fais pas beaucoup d'illusion, c'est pas la 1ère fois qu'on en parle, il dit que je stresse trop pour mes enfants!

Côté jardin, j'ai repiqué 16 salades et je me suis bien cassé le dos à bêcher avant de mettre les salades. Je les ai arrosées chaque soir de journée sans pluie. Et rien, elles ont toutes été mangées par les oiseaux ou ont simplement crevé sur pied.

Ce potager foiré est une métaphore de mon organisation.

Je suis tout le temps débordée, les armoires des associés n'ont pas encore changé de saison, Pierrafeu n'a plus de fringues à sa taille. Toutes les pièces de l'entreprise sont en bordel. Je ne suis pas à jour dans les rendez-vous médicaux, y'a une nouvelle fois plus rien dans le frigo, les fringues pliées ne sont pas rangées, Milou a besoin de nouvelles chaussures, j'ai pas classé mes papiers administratifs...

C'est peut-être des détails pour vous mais pour moi ça veut dire que je suis sous l'eau.

MAIS RIEN DE GRAVE :)

IMG_20140515_100240.jpg

Pouet pouet. Voilà, ça va déjà mieux.

Rendez-vous sur Hellocoton !