Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

40 ans

 

Le 15 juillet prochain j'aurai 40 ans.

Je m'attends à de sacrées moqueries de mon entourage vu toutes les bonnes blagues bien légères que j'ai lâchées à chacun de mes frères, amis ou amies quand ils ont eux-mêmes fêté leurs 40 ans.

Le juste retour du pot anti-rides quoi.

Alors que jusqu'à maintenant j'en menais large (comme mon vieux jean) (le pantalon pas mon voisin) je commence non pas à flipper mais à me sentir sacrément vieille.

Déjà je n'aurai plus d'enfant

Il ne faut jamais dire jamais mais je peux vous le dire ce sera toujours jamais. Ça colle un petit choc, surtout quand votre petit dernier (de 4!) approche des 9 ans pas doucement mais sûrement. Clairement, je suis passée à autre chose... l'adolescence par exemple. Trois collégiens dans l'entreprise, qui râlent à tour de rôle ou simultanément et t'as plus envie d'en avoir d'autres sous ton toit. Ah, mince, il reste Milou. Il est encore mon tout petit mais lui ne le voit pas du tout ainsi.

Et comme un symptôme de vieillesse n'arrive jamais seul, je dois de plus en plus faire la mise au point quand je lis les petites étiquettes. "C'est l'âge" m'a dit mon ophtalmo. J'ai entendu "c'est votre grand âge" bien sûr.
Les premières fois j'ai pesté contre mes saloperies de lentilles certainement encore dégueulasses mais j'ai bien du me rendre à l'évidence, je vois moins bien. Enfin encore moins bien que bien. Je suis déjà myope comme un bébé (et ça me donnait l'impression d'être éternellement jeune). Bon, tant que je ne passe pas aux lunettes dont les verres s'assombrissent avec le soleil (que Dieu m'en garde) tout ira bien.

Et puis j'ai mal à la hanche gauche. Non mais sérieusement! Mon corps est passé direct à 50 ans ou quoi? Depuis quelques semaines (sans faire de running) j'ai une douleur à la hanche. Elle me titille quand je monte les escaliers, quand je dors... Je crois que mon corps vient de lancer un compte à rebours et le 15 juillet prochain je vais, je sais pas, avoir mal aux doigts?

Et puis il y a tout ce que je n'ai pas encore fait

Pas tellement envie de dresser une liste car en même temps je ne sais pas précisément ce que je voudrais faire avant mes 40 ans. C'est tout moi. Je ne sais toujours pas ce que je veux. Et vraiment j'aimerais savoir ce que je veux avant mes 40 ans. Arrêter de douter. De me questionner sur mon allure. Mettre enfin des talons, oh et puis non, je suis bien comme ça. Oui mais tu vas pas mettre des kickers jusqu'à tes 80 ans? Et ton look Sabine, on en parle? Ca fait 20 ans que tu le cherches. Ah, ça on peut dire qu'il est bien planqué. (Si tu lis entre les lignes, t'auras compris que j'ai 15 ans dans ma tête niveau look) (ouais le mot "look", ça fait vieux).

Arrêter de ne pas me sentir à ma place au boulot ou pire avoir toujours l'impression que je suis une arnaque. Bon, soyons honnête, ça va beaucoup mieux de ce côté là. Faudrait juste que je réussisse à faire tomber quelques barrières et à me lancer vraiment, écrire ce fameux livre sur ma vie de campagnarde qui me semble en total décalage, j'ai ce sujet en tête depuis déjà quelques années. Vous le dire publiquement c'est beaucoup d'efforts, alors vous imaginez bien ma difficulté à passer à l'étape "mon ordinateur et moi, seuls de longues journées". J'ai toujours cette impression que je ne peux pas, je n'en suis pas capable. Qu'il y a un gouffre entre ce que j'imagine et ce que je peux produire.
Pour mes 40 ans, ce serait sympa d'arrêter de me sentir nulle. De ne plus balancer toutes photos où j'apparais parce que je m'y vois moche et grosse. Ahahaha, non mais la plaie cette nana!

Et tout ce que je repousse

La déco de la maison est le plus gros dossier. On emménagé il y a plus de 9 ans et presque rien n'a été fait. Cette maison est l'allégorie de ma vie. Non mais la nana, elle ne fait rien car elle a peur de se planter dans sa déco. Dinguo, non?

Bon, déco c'est un bien grand mot. Si déjà je pouvais juste arranger quelques pièces ou retaper tous ces vieux meubles accumulés et en attente d'une seconde vie.
Enfin ranger, vider, aménager les pièces de la maison et les bâtiments de la ferme.

Autre gros dossier : prendre soin de moi. Prendre enfin les rendez-vous médicaux nécessaires pour ma vieille pomme (ou autre, oh non!), aller à la piscine et arrêter de dire "elle est trop loin", aller chez le coiffeur plus d'une à deux fois par an (ou autre, oh non!)... et arrêter de me ronger les ongles!

Et stopper la clope...

Mais en fait, c'est de la procrastination, non?

Si.

Comme dirait, Hello Kitty Fuck les 40 ans!

 

 

Au fait, t'es abonnée à ma newsletter (en haut colonne de gauche)? (oui y'a pas de colonne à droite).

Faut le faire avant mes 40 ans!

Commentaires

  • C est une étape! Pour mes 40 ans je me suis offert une petite prestation de conseil en image/ relooking. Je ne regrette pas. Je ne suis pas transformée mais j apprécie cette autre façon de prendre soin de Moi!

  • Moi j'ai fait le conseil en image pour mes 30 ans, et c'était génial. Avec une piqûre de rappel à 35 (séance de shopping accompagné, j'avais rien acheté entre temps).
    Sinon c'est quoi cette arnaque, on m'a toujours dit qu'avec la myopie, quand on vieillissait, il y a un moment où on voyait MIEUX?! Non???
    Et allez, pour tes 40 ans, PROFITE! De tout, le reste on s'en fout!!!! (ça fait parole de chanson, ça non?)

  • Pas de panique! Je viens de fêter mes 42 ans et j’ai aussi 4 enfants ( nés en 2002, 2004,2007 et 2009) et je me sens à vrai dire mieux qu’il y a 10 ans! Plus de nuits difficiles, des enfants plus autonomes, j’ai repris le sport aussi... et puis à plus de 40 ans j’ose davantage m’affirmer... j’ai même l’impression d’avoit retrouvé une nouvelle jeunesse ! On n’est pas à la retraite encore! La vie ne fait que commencer!

  • Cette année, mon homme et ma meilleure amie passeront le cap des 40 ans un peu avant toi ;)
    C'est dingue comme c'est une période de remise en question pour tout le monde.
    J'ai encore 2 ans devant moi ...

  • Hellow
    Yeap abonnée à la newsletter (amis elle n'est pas toujours sympa ! Elle me prévinet pas à chaque billet !)
    Moi je te trouve top (et je dis pas ça pour te faire du charme, tu sais que j'dis ce que je pense). Tes kickers c'est toi ! Pis tu CESSES avec le syndrome de l'imposteur de suite !!!
    Ta plume pleine d'humour et d'humeurs m'a toujours séduite, je serais la première à me jeter sur ton bouquin (et j'entendrais ton rire et ta voix en le lisant) . Go goooo goo Sabie.
    Moi j'aurais 42 piges cette année (coucou GM) et je n'ai jamais été aussi en forme y'a d'l'éspoir donc .
    Bises
    PS : non mais s'y vas écris !! on sera nombreux à te lire !

  • J'appréhendais beaucoup mon passage à 40 baluches en novembre dernier. Et puis, rien. C'est qu'on est vachement bien conservées à nos âges !

  • Bonjour, pour l'âge, j'apprends juste qu'on a précisément 10 ans d'écart. Cette année c'est les 30 ans que je vais franchir. A vrai dire, je n'y pense guère : je suis complètement dans la phase petits enfants à la maison, 2 garçons de 3 ans et 15 mois, et on espère que ce n'est pas fini :-) Et puis je vois autour de moi plusieurs personnes (ma maman, une cousine...) qui ont 50 - 60 ans et qui ont une forme extraordinaire alors je me dis que la vie est loin d'être finie à ce moment-là. Après, pour tout dire, elles ont toutes les deux opéré un vrai revirement sur leur alimentation depuis plusieurs années (quasi plus de gluten, de lait de vache, peu de viande, pas trop de céréales beaucoup de fruits et légumes crus pour avoir beaucoup de vitamines). Quand je vois leur énergie, ça m'interpelle !!!
    Si vous écrivez un livre, soyez certaine que je le lirai. Quand on sait décrire avec tant de saveur sur un blog les anecdotes de sa vie quotidienne, pas de raison que ça ne fonctionne pas pour un livre ! Et on voit bien qu'il y a beaucoup d'auto-dérision, oui trop pour que ce ne soit pas révélateur. Que la vie continue à vous faire cheminer vers une meilleure estime de vous, pas après pas.
    Et finalement, le sujet de la déco de la maison qui ne bouge pas par peur de se tromper, eh bien ça me parle. Moi aussi je passe mon temps à me creuser la tête pour savoir ce qui serait le plus pratique, ce qui durera le plus dans le temps, qui sera de bonne qualité... et rien ne se fait ! Bon à ma décharge, mon mari ne va pas s'en préoccuper, il faut que je gère toute seule et les finances ne suivent pas trop non plus. Mais je vais essayer d'avancer un peu chaque année. On se retrouve dans un an pour savoir si ça a bougé chez moi et chez vous ? ;-)
    Allez belle continuation à vous et votre famille. Et au plaisir de vous lire.

  • Bonjour
    comme Aude, je vois que Sabine et moi avons 10 ans d'écart aussi... mais moi je viens de franchir la barre des 50 ans. Sans trop de douleur... (les hanches qui coincent un peu aussi, parfois, mais j'ai appris quels sont les étirements qui permettent de les remettre en route, un torticolis le jour J et puis c'est tout !)
    Quant au manque de confiance en moi, comme je me retrouve. Pas sûre d'être à la hauteur au boulot. Tout pareil que toi Sabine pour la maison sans déco et les meubles qui attendent d'être retapés - peints - installés et le grand (grand graaaand) bazar qui attend d'être trié et rangé. Et une excuse supplémentaire, en plus de la procrastination, mais plus présentable : je n'arrive pas à tout faire et je fais en priorité ce qui m'éclate (oui, savoir mettre des priorités, c'est "stylé" comme diraient mes presqu'ados) : passer du temps avec les enfants, courir, cuisiner... faire le ménage et ranger ne sont clairement pas en haut de ma liste ;-)
    Comme Aude, j'attends impatiemment ton livre !
    Bises citadines

Écrire un commentaire

Optionnel