Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En vrac comme toute la maison #26

Je pense que c’est pareil chez vous, sinon vous mentez, mais cette rentrée après le confinement et les vacances d’été, est un peu rock’n’roll. On va dire que mes chers associés ont clairement perdu l’habitude du rythme de travail et surtout de se lever tôt. Pareil pour moi… ça faisait longtemps que je n’avais pas réglé mon réveil à une heure si matinale. Enfin, réglé mon réveil tout court.

Plus d’associés en primaire

Milou est entré au collège et y a donc rejoint Rosette et Pierrafeu qui sont en classe de 3e cette année. Zorro (faudrait que je lui trouve un autre surnom…) est en classe de 1ère au lycée à 15 km de la maison et on a décidé (lui et nous, ses vieux) qu’il n’irait pas à l’internat. Il a eu un petit coup de pression avec les devoirs qu’ils faisaient plus facilement à la maison qu’à l’internat et de notre côté (enfin du mien surtout) j’ai un peu flippé sur le port du masque à longueur de journée ET le soir.

Alors en attendant la carte de bus, je conduis Zorro au lycée. On fait quand même un peu de co-voiturage certains jours et je pense qu’on continuera quelques fois après parce que sinon il aura des journées de 12 h avec le transport (7 h - 19 h). Pour les collégiens c’est cool, ils partent en bus à 7h40 et rentrent à 16h45.

Taxi mum

Le truc moins cool c’est le hand… Rosette et Pierrafeu en font dans la ville où se trouve le lycée de Zorro. Et c’est chacun leur tour du lundi au jeudi… encore une fois, on réussit à faire du covoiturage pour les séances de Rosette mais c’est un joli casse-tête, et quand c’est possible on ramène Zorro en même temps (là, on a juste l’impression d’être les maitres de l’Univers). Il va falloir quelques jours, semaines pour que la routine se mette en place mais ça devrait rouler (LOL). Je dois d’ailleurs faire un joli planning de tous ces déplacements, plus les rendez-vous hebdomadaires… mais je repousse ce chouette moment créatif. Il n’y aura pas de déplacements pour le foot de Milou cette année, il a décidé d’arrêter. Les convocations avec « présence obligatoire du joueur », les trois entrainements obligatoires « sinon, il ne va pas progresser » … ont eu raison de sa motivation. Et un peu de sa confiance en lui aussi, alors il a dit basta et on était bien d’accord !

Mon taf

Si vous me suivez sur Instagram, vous devez voir que ma production de gâteaux, plats maison et autres tomates cerises séchées est à son max. Ce qui veut dire que mon activité pro est à son minimum. Moins j’ai de taf, plus je cuisine, histoire de ne pas me sentir complètement inutile. Je vais tenter de chercher de nouveaux contrats, piges à rédiger… j’avais un projet mais il est reporté à cause du COVID. Quand je serai certaine de sa mise en œuvre, je vous raconterai ! Et pour ne rien vous cacher, je suis constituée à 98,5% d’indécisions. J’ai des projets, plein. Et des doutes encore plus. J’ai des excuses aussi, plus ou moins bonnes. Bref. Mon cerveau est rayé comme un disque, et repasse toujours la même chanson « tu n’oseras jamais » face A et « Et si tu te lances, tu ne vas pas y arriver » face B. Oui mon cerveau est un tourne-disques vinyles.  Bref… les mois se suivent et se ressemblent.

Les troubles dys

Je suis repartie dans une nouvelle bataille : les aménagements pour le brevet. Je ne souhaite pas entrer dans les détails, mais en gros avec la reconnaissance MDPH Pierrafeu a certains aménagements depuis la classe de 4e et il faut monter un dossier spécial pour les examens, histoire que la béquille qu’on lui a donnée jusque ici ne lui soit pas brutalement retirée en totalité pour le passage du brevet. Si j’ai écrit « ne lui soit pas retirée en totalité » le jour de l’examen, c’est pour que vous sachiez que les professeurs n’ont aucun moyen de savoir que certaines copies sont rendues par des élèves aux troubles d’apprentissage différents : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, tda(h)… c’est-à-dire qu’à part la dictée à trous pour certains, ils n’ont aucune information. Bien entendu, il faut protéger l’anonymat des copies. Mais savoir que l’élève est dysorthographique par exemple, peut expliquer les fautes d’orthographe en pagaille et pousser le prof à ne pas à s’arrêter à ça… surtout si cette copie est la dernière du tas. Bref, je ne comprends pas que le bon sens et la bien traitance de ces élèves n’aient toujours pas leur place dans les hautes sphères de l’éducation nationale.  Les profs en grande majorité se démènent et leurs efforts sont cassés à la moindre évaluation nationale, voire au quotidien avec les restrictions budgétaires par exemple (comme pour les photocopies couleur des cartes en histoire-géo…). Bref, en début d’année, je sais que je dois repartir pour cette bataille et j’ai l’impression d’avoir de moins en moins de ténacité.

J’ai quand même expliqué aux professeurs de Pierrafeu que le brevet m’importait peu (même si bien entendu, je ne veux pas qu’il se sente en situation d’échec alors qu’il en a toutes les capacités) mais je souhaitais juste qu’il aille au collège… tout court. Sinon, pour le moment, Pierrafeu va au collège sans rechigner (j’ai pas dit de bon cœur) et ça fait tellement de bien à tout le monde ! L’aide de son AESH (la personne qui l’accompagne en classe) y fait beaucoup. Ca l’aide et lui donne confiance. L’acceptation de ses troubles a été longue, être différent c’est pas facile, rien n’est gagné mais il avance. Et il est mieux dans ses baskets. Il faudra du temps aussi pour Milou (même troubles que son frère)… le collège c’est une autre organisation, un autre rythme, des têtes différentes, des professeurs avec des méthodes pas toujours compréhensibles... (« lui, il raconte beaucoup trop sa vie ») et surtout… il s’ennuie pas mal. Milou n’est pas très patient et on a beau lui dire que ça va démarrer, on voit bien qu’il a des doutes. Et il y a aussi toutes ces leçons ou ces acquis dont il ne voit pas l’intérêt. Bref, votre Pédégère n’a pas quitté le pont et parfois j’aimerais bien être 10 ans plus vieille…

Et les autres, alors ?!

C’est aussi cela qui est incroyable dans cette fratrie, ce grand écart. Zorro et Rosette sont bien dans leurs pompes d’apprenant (comme il dit Jean Mich), râlent juste ce qu’il faut et vont au lycée et au collège parce que c’est ce qu’ils doivent faire maintenant. Pas qu’ils ne réfléchissent pas, mais ils savent qu’il faut juste suivre ce chemin avant de choisir eux-mêmes leur orientation. Ils font le max (avec un peu ses vieux sur le dos pour Zorro) pour avoir un max de choix. C’est pas reposant tous les jours de naviguer entre ces deux teams. On s’y perd parfois un peu. Et c’est pas rare qu’on leur en demande plus qu’à leurs frères. Et bien entendu, des dents grincent. Alors on explique, on ajuste, on se plante, on s’excuse, on crie (enfin c’est moi la gueularde).

On fait de notre mieux ?

Justement, grosse remise en question sur le faire de son mieux. Dans certaines situations il apparaît que je fais trop de mon mieux. Et que ça coïncidence avec une sensation d’épuisement (surtout psychologique). Cet état, je pensais ne plus le connaître maintenant qu’ils ont tous quitté la petite enfance. Quadruple LOL.
Et vous connaissez le dicton « le mieux est l’ennemi du bien ». Alors je me concentre sur « je fais bien ». Et c’est pas simple pour moi d’en faire moins dans certains domaines. Lâcher un peu les baskets de mes associés c’est mon grand projet pour les mois à venir. Je crois que je ne les ai pas vus grandir. Pourtant j’ai eu quelques signes. Et pas que physiques.

J’ai mis une semaine à écrire ce billet…

Et Zorro a sa carte de bus ET C. une personne du village qui peut l’emmener presque tous les matins. Et vous savez ce que je me suis dit illico ? Chouuuuuuette ! Mais aussi, je le conduirai quand il ne pourra partir avec C (ou qu’il commencera à 9 h). Incorrigible la nana.

Milou va plus facilement au collège et a même dit vendredi « c’était une bonne journée aujourd’hui » alors qu’il n’a strictement rien mangé à la cantine. Il s’ennuie toujours un peu mais certains cours ont vraiment démarré et il peut enfin voir ce que ça donne d’être collégien.
Pierrafeu n’est pas très enthousiaste sur le sujet « devoirs » et 3e oblige a un emploi du temps assez chargé. On lui a laissé le temps de voir… et on a fait appel à J. pour l’aider dans ses devoirs le week-end, comme l’année dernière. C’est une des meilleures décisions prise quant à la scolarité de Pierrafeu. Car je ne sais pas si vous vous souvenez c’était THE point de tension entre lui et moi : il braillait parce qu’il avait des devoirs à faire et ne voulait absolument pas s’y mettre. J’en étais arrivée à lui dire de ne pas les faire mais ça l’angoissait beaucoup. Et donc ça finissait avec des pleurs et des appels à l’aide à 20 h passées pour que je regarde avec lui (ou que j’écrive ses réponses). Bref c’était quelque chose comme l’enfer. Donc comme avoir l’esprit tranquille sur les devoirs et des notes correctes est important pour lui (et aussi pour son orientation), j’ai envoyé un sms à J. Il va râler quand je vais lui annoncer mais une fois qu’il sera au boulot avec J., on ne l’entendra plus. Enfin presque plus.

La vie sociale

Récemment j’ai regardé quelques épisodes de Desperate housewiwes (bon ok je me suis tapée les 8 saison en pliant du linge, épluchant la salade, faisant la vaisselle, j’étais dans le thème quoi) et je me suis prise à rêver que ma rue était Wisteria Lane. Mais bon pas de Lynette, ni de Bree comme voisines (ne parlons même de sexy Mike…) mais plutôt trois ou quatre Karen Mccluskey en beaucoup moins serviables et rock’n’roll. Bref, en pleine cambrousse, compliqué d’aller boire un café avec les copines, faut anticiper un minimum et reprendre… la voiture. Le Covid n’arrange rien ! Mais ça doit faire partie de mes objectifs dans le lâcher-prise aussi ! Partir plus souvent de la maison. Les laisser se débrouiller et aller au ciné !

La courche

Je ne peux plus vraiment courir (je suis aussi une Karen), alors j’alterne la marche et la course. J’ai encore pas mal de douleurs aux mollets et suis en train de passer par différents spécialistes pour trouver ce que j’ai. Mais c’est loooooong. J’avais dit que je m’inscrirai à un cours de yoga. Mais c’est surtout programmé dans ma tête. Sortir de sa zone de confort (les chemins où je suis seule) ce n’est pas encore gagné pour moi.

 

Voila, je pense que j’ai suffisamment raconté ma vie et celle de mes associés (et vous avez certainement vu que je ne suis pas à une contradiction près)… si vous m’avez lue faites moi coucou en commentaire ici sur le blog. Si vous vous êtes endormis en parcourant ce billet, vous pouvez aussi me laisser un message avec votre front «trtryuiodfgtyioliku».

Et chez vous, comment ça va ?

Commentaires

  • Je vous lis dès que vous sortez un billet!
    Cette rentrée est compliquée pour nous aussi, mais mes deux loulous sont dans la même école cette année et pour la seule fois ils seront dans le même établissement !

    Le mercredi ça va être la course mais j'apprécie tout de même de profiter d'eux ce jour-là.
    Continuez à écrire, j'aime beaucoup avoir de vos nouvelles et de vos associés !

  • Merci Audrey. On se tutoie ? ;) bonne reprise à toute la famille

  • Coucou! Encore une rentrée d'enfer! Bon courage

  • j'ai l'impression de vous faire peur (à "mes" lectrices) de plus en plus à chaque nouveau billet :)

  • hello ;)

  • je vous lis aussi à chaque fois.... dur moi aussi cette année : une entrée au lycée (sniff, je vieillis), un en 4e et un en cm2.... où sont mes bébés ? je les revois encore au sein.... courage à vous....

  • Le fait qu'ils grandissent n'est pas "trop" difficile pour moi c'est juste que j'ai du mal à ajuster certaines fois concernant l'éducation et l'accompagnement. Bon courage chez vous aussi

  • Comme je compatis ! je m'épuise à chaque nouvelle rentrée et je sens bien que mon énergie pour le tdah de mon grand s'amenuise. Appeler chaque professeur, reexpliquer, batailler .... Ici aussi on demande aux deux autres (pourtant plus petits) d'en faire plus que le grand en difficulté (du moins sur certains sujets). Ce n'est pas toujours facile de jongler avec tout ça. Et les activités sont toujours un casse tete (vive les familles nombreuses!).
    Beaucoup de point commun comme tu peux le voir, excepter que je bosse et que je sors de la maison du coup !!

  • Oui je suis tes aventures et je suis admirative de tout ce que tu fais avec tes enfants malgré ton emploi du temps hyper chargé. On explique aussi aux autres que le cerveau de leurs frères ne fonctionnent pas comme le leur. D'ailleurs ils vont rencontrer la psy pour faire un point sur leur ressenti à eux aussi.

  • Merci ;)

  • Coucou ! Je t'ai lue (je le fais toujours même si je ne commente pas :- ) ) Les allers-retours à la grande ville me rappellent tellement de souvenirs... Et l'expérience du foot pour les enfants aussi... Si tu savais le nombre de fois où j'ai été exaspérée par l'élitisme, le manque de pédagogie et les pressions inutiles des entraineurs de foot ! Je pense qu'ils ont découragé des générations de petits footballeurs ... Bref, bonne rentrée quand même, et essaie parfois de ne même pas essayer de faire bien (sans culpabiliser, sinon ça compte pas)

  • Pour le foot ça m'a dès le début casser les pieds le comportement des éducateurs. Rien que d'envoyer "on cherche à recruter de nouveaux joueurs" par sms... c'est bon les gars c'est pas la ligue 1. Dommage car Milou aimait bcp et avait un très bon niveau. Pour les allers-retours... les joies de la campagne (en vrai je fatigue grave) Bisous et merci de me lire

  • Que ça fait plaisir un petit Vrac !
    Mes enfants sont plus jeunes que les tiens, et j’ai toujours aimé lire ton « expérience »: je me sens moins démunie face à ce que je rencontre (et là j’ai bien pigé que niveau organisation ça ne s’allège pas du tout quand ils grandissent... crotte ! ^^)

  • Ca me fait plaisir de savoir que j'aide à relativiser certaines situations. Côté organisation, si tu ne te mets pas autant la pression que je me la mets... je travaille à cela mais c'est pas facile. Bon courage pour cette nouvelle année.

  • Ocidoznfjckdoanzbc (dixit mon front)
    Sinon, je vois du positif dans tout ça ! Du lâcher prise qui se met gentiment en place, de l'autonomie dont tu VAS profiter pour aller faire des trucs trop cools (comme aller au cinoche voir tout ce qui te tombe sous les yeux juste pour le plaisir de te dire que t'es allée SEULE au cinoche), des gâteaux et des tomates séchées, et la rétrospective de Desperate ce qui ma foi est plutôt une bonne idée (punaise, la vie de Bree est quand même mouvementée quand on y pense).
    Bon, vivement octobre quand même, une fois que le rodage sera terminé (je suis déjà au bout d'ma vie LOLILOL)
    Bisous Mme la Pedegere !

  • la rétro Desperate c'est ! Le lâcher prise, j'essaie mais je me sens perdue... j'arrive pas à me situer.
    Et toi ça va ?

  • c'est fait je voulais dire

  • Ça va plus ou moins selon les jours / la Lune / mon horoscope en 2eme décan / les résultats du dernier match du FC Craponne.
    Non je raconte nimp' comme toujours, j'ai bien envie d'oublier ce mois de septembre bien pourri et compliqué, et de me barrer au fin fond de la montagne avec des livres, de la peinture et du silence (et qq bonnes bouteilles)
    En matière de lâcher prise, c'est dur, surtout quand on a peur pour ses enfants. Je suis en plein dedans. Je t'envoie mon immense soutien !

  • Lectrice en sous marin depuis des années, je trouve qu’aujourd’hui est le bon moment pour sortir de ma cachette, peut-être parce qu’à la lecture de ce billet (toujours aussi bien écrit) je sens (et partage) votre fatigue et votre besoin d’être soutenue !
    Alors hauts les cœurs, je suis sûre que dans 10 ans quand vous regarderez dans le rétro vous serez fière de ce que sont devenus vos associés et j’espère que vous serez fière de vous aussi (fatiguée de toutes ces batailles mais fière !)

  • merci j'espère que je ne serai pas trop usée :) et merci de me lire et de le dire, ça fait du bien qu'on peut apporter quelque chose à d'autres personnes que sa famille.

  • Coucou, moi aussi je vous lis à chaque fois ;)
    Bon courage pour la suite, vous allez bien trouver vos marques même si c'est moins facile dans une grande famille. Je pense, au fil de vos écritures, que vous êtes une vraie battante mine de rien ! Pas facile de tout gérer au quotidien. On a le droit de ne pas être parfaite aussi et de vouloir lâcher prise parfois ...

  • Merci Clairette ! Vos retours m'aident aussi ;)

  • Que de nouvelles !!!
    La rentrée est toujours éprouvante mais j'ai l'impression que ca va dans le bon sens

  • J'essaie en tous cas. A un moment c'est plus possible comme dirait l'autre :P

  • merci 20/20 ;) (en vrai merci, vraiment)

  • Que de nouvelles !!!
    La rentrée est toujours éprouvante mais j'ai l'impression que ca va dans le bon sens

  • Je suis certaine que tu as aussi ton lot de boulot ;) bon courage aussi

  • Bonjour, j’ai lu votre article et je suis contente d’avoir eu de vos nouvelles, moi qui lis d’habitude en sous-marin. Je vous admire car je n’ai qu’un enfant qui a fait sa rentrée en petite section et je me sens déjà débordée!

  • Bah un petit de 3 ans c'est une attention constante. Et puis presque pas d'autonomie. A chaque âge ses délices. Bonne rentrée. La petite section c'est une sacrée étape.

  • Bonjour,
    Bravo pour ce courage, cette ténacité. Je vous lis depuis toujours et je vous trouve formidable de courage et de sincérité.
    J ai eu un moment de grand flou dans mes choix professionnels avec beaucoup de « j aimerais bien mais j ose pas » et j ai suivi ce parcours de bilan professionnel et personnel très sympas : somanyways
    Je vous conseil d aller voir leur site , moi avoir eu une coach m a beaucoup aidé sur le plan perso et professionnel
    https://somanyways.airteach.co/
    Cécile

  • merci de l'info je vais regarder. parce que je semble courageuse peut-être mais j'ai plus l'impression d'être la reine de procrastination.

  • J'ai tout lu ! C'est du sport de gérer tout ça (charge mentale, mon amour). En parlant de sport, pour le yoga j'utilise une appli que je trouve super, c'est Yoga Down Dog. La version payante n'est pas très chère (surtout par rapport au prix des vrais cours) et entièrement personnalisable, c'est vraiment bien fait. Bon courage pour la suite des événements ! Une maman de trois gars qui court aussi un peu partout tout le temps (tout en travaillant).

  • merci pour le conseil de l'appli. je vais regarder. mais je pense qu'il faudrait que me trouve un cours pour démarrer. Et voir du monde ;)

  • Si cela peut te rassurer: ça fait looooooooongtemps que je donne des cours à la fac et j'ai chaque année des étudiants qui rajoutent quelques lignes en début ou fin de copie pour m'expliquer leurs difficultés ou viennent me voir pour me prévenir. Les profs correcteurs sont assez bienveillants avec ça. Je briefe même les étudiants durant l'année pour qu'ils n"hésitent pas. Juste pour partager ma petite vie (bien que ce soit hors sujet) , en dehors des différents troubles ou difficultés avec le contenu des cours, j'ai déjà eu:
    'je suis narcoleptique, je risque de m'endormir pendant l'exam", "je n'arrive pas à travailler tellement je me sens mal à la fac", "aujourd'hui c'est le procès du meurtrier d'un membre de ma famille et je n'arrive pas à me concentrer, puis je avoir un rattrapage?" etc.......(je précise que chaque fois la précision apportée était avérée).

  • Oui la prof de français de mon fils m'a dit qu'elle voit quand elle corrige un élève dys et adapte son barème bien qu'elle n'ait pas le droit. Merci de ton commentaire ça me rassure pour la suite.

  • je crois te l'avoir déjà raconter Sabine, je profite du com' de Madeleine (sorry je squatte !). Je connais un multi dys qui a été et obtenu sa thèse et tes quantité de Dys diplomé ++ ! Motivation et courage (sa pas de doute) et...bienveillance des enseignants boostent

  • Ça fait plaisir d avoir des nouvelles! Ici aussi ce n est pas simple les devoirs. Mon fils a une angoisse terrible de mal faire, il s en rend physiquement malade alors que je ne lui met aucune pression!!! Il a l impression que le ce2 va être trop dur pour lui...J ai peur pour la suite.

  • faut pas hésiter à se faire aider, psy, doc généraliste... il faut en parler ! pour que tout le monde soit plus serein... bon courage

  • Hellooooooo ! Contente d'avoir de tes nouvelles, même si c'est bien rock'n'roll...
    J'ai un peu honte de dire comment ça va chez nous, à part les humeurs de chien des twins (p*tain d'hormones de merde, fais ch*er l'adolescence), on vit notre vie à notre rythme et je crois que c'est moi la plus heureuse qu'ils n'aillent pas à l'école ^_^
    Ah si, le week-end dernier, on est parti avec 3 autres copines-mamans à 1h30 de route de chez nous, mobilhome luxe avec jacuzzi privatif, resto et glandage pendant 48h ---> à essayer absolument !!! ;-)

  • ouais mais je demande vraiment comment faire pour gérer l'école à la maison sans péter un plomb. Enfin c'est vrai que Zorro et Rosette ont bien bossé pendant le confinement mais je ne m'y vois pas ;)
    Bonne année à vous aussi et j'espère que vous pourrez reprendre vos voyages bientôt.

  • Bonjour,
    Je vous lis depuis....une éternité. Les associés étaient petits et je n'avais pas d'enfants. Maintenant j'en ai 3 et même pkus que un en maternelle.
    Vous jongliez entre votre boulot (il me semble au bureau), les associés et l'intendance générale. Vous m'epatiez.
    J'ai l'impression que depuis 1 an ou 2 vojs allez moins bien. Je vous souhaite très sincèrement de trouver un nouvel équilibre. Ne pas travailler n'est pas grave, travailler énormément non plus. C'est faire ce qui vous convient qui sera le mieux. Je vous souhaite du yoga et des cafés (même masquée). Et pourquoi pas les 2 en profitant de la dépose de Zorro à Saint Robert pour y passer toute la journée ? Et enchaîner yogo, restaurant avec les anciens collègues avnt de le récupérer en fin d'après-midi ?

  • Bonjour Aurore, on se tutoie ? ;) effectivement globalement je vais moins bien depuis deux ans, depuis les premiers soucis scolaires de Pierraffeu. Le voir en souffrance, essayer de trouver des solutions, combattre les préjugés, batailler pour les aménagements, réconforter, serrer un peu la vis,... bref je me suis carrément laissée de côté. Mon corps ne va pas bien, ma tête non plus. Mais je suis consciente de tout ça et je vais essayer de m'en sortir. merci pour ton commentaire. J'espère que ça se passe bien chez vous cette rentrée particulière. Et je vais suivre ton conseil et essayer de conjuguer "dépôt" du lycéen et calage de rdv pour moi

  • Qu'est-ce que je me retrouve dans la maman gueularde et angoissée ... mes garçons sont en 5ème et CM2, et ils commencent à me demander (gentiment) d'être tout le temps sur leur dos.
    Bonne rentrée, bon courage pour retrouver une routine mais surtout ton équilibre dans tout ça.

  • Qu'est-ce que je me retrouve dans la maman gueularde et angoissée ... mes garçons sont en 5ème et CM2, et ils commencent à me demander (gentiment) d'être tout le temps sur leur dos.
    Bonne rentrée, bon courage pour retrouver une routine mais surtout ton équilibre dans tout ça.

  • l'anxiété notre ennemie... tu arrives à courir à nouveau ?

  • ...demander D'ARRETER d'être sur leur dos ...
    Oups.
    Tu dois confondre car moi je ne cours jamais

  • Je t'envoie une tonne de courage
    Les rentrées c'est toujours la plaie et cette année c'est puissance 10 la reprise du rythme est dure ici aussi !
    Garde confiance tu es la meilleure mère que tes Kids peuvent avoir
    Take care

  • merci Cécile. Il faut surtout que je rectifie le tir... là je suis surtout la mère angoissée et criarde.
    Bonne nouvelle vie pro à toi !

  • coucou Miss ! Je pense souvent à toi et à Nanette avec votre boulot de dinguo :)

  • Coucou! J'ai tout lu, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de toute l'entreprise! Je te souhaite plein de courage pour cette rentrée et cette nouvelle année, et je prends les mêmes résolutions pour la vie sociale (j'ai beau habiter en ville, ma vie sociale est un désert :-)).

  • dommage qu'on n'habite pas près l'une de l'autre :P

  • Merci pour tous ces mots ... ici seulement deux ados mais c’est quand même sport.
    Bon courage !!!!

  • Merci et bon sport :P

  • Bon courage pour tous les réglages de rentrée et plein de douceurs pour trouver d’autres chansons plus positives à mettre dans le tourne-disque. You rock !

  • merci ! justement je réponds en écoutant de la musique histoire de chasser les mauvaises mélodies. Bonne année scolaire aussi

  • Je veux bien te faire ton planning, avec des gommettes ! Et la touche Suzette. Je me refais des desperate aussi depuis la rentrée !!

  • je ne l'ai pas encore fait...

  • Hello, je suis épuisée pour vous ! Pas de troubles dys ici, « seulement » 3 enfants (10 ans et 2x8 ans), dont une précoce rebelle et revêche que nous avons bien du mal à gérer. Bon courage, vous semblez vous sortir plutôt pas mal de votre casse-tête quotidien !

  • Merci Vipi. J'ai bien ri à "revêche". On en voit de toutes les couleurs, hein ? :)

  • Non mais la claque quand même : le lycée, le brevet, le collège... c'était pourtant hier qu'on a commencé nos blogs avec des petits de maternelle à la maison ! ;-)

  • Et on étaient déjà usées :) à chaque âge ses joyeuses découvertes uhuhu

  • Et on étaient déjà usées :) à chaque âge ses joyeuses découvertes uhuhu

  • Bonjour Sabine,
    Merci pour vos nouvelles. C'est toujours un plaisir de vous lire.
    Mon mari a le même métier que le vôtre et un second, à mi-temps.
    Je suis maman au foyer. Nous vivons dans un département limitrophe de l'Aisne.
    Bon courage !
    Belle journée !

  • Bonjour Ysaline, team femmes de paysan ! Bonne rentrée chez vous aussi !

  • Cette rentrée est COMPLETEMENT dingue !!!
    Te lire me fais un bien fout. Beaucoup de tes ressentis et/ou combats sont les miens. Je t'ai dit et répéter pour moi t'es une warrior et l’énergie que tu investie sera payante (dans le sens où tes enfants seront reconnaissants de ton soutien).
    A mon tour pour le récit !
    - Les ados :
    mon 4ème RAS il grogne fait son flemmouze, mais s'y mets doucement (avec sa reum sur fond de gueulante...à quand le la^cher prise ???)
    mon lycéens , en 1ère : impliqué à fond (dans la durée espérons). Ses potes c'est TROP TROP TROP sa prio, donc s'il veut profiter de sa vie avec eux, le deal c'est "tu bosses, tu fais tes devoirs et si tes notes suivent, tu peux vaquer à ta vie sociale"
    - Le lâcher prise : je navigue à vue. Parfois je lâche du leste, puis je ressert les boulons, puis j'encourage, puis je gueule....on va trouver notre rythme. Mais on poursuivra surement cette alternance :-D
    - le TAFF : rentrée méga archi extra over supra (et tout autre préfixe de cette acabit) MERDIQUE !!! le port du masque pour les sourds et malentendants youhou !!!! On se bat bat bat bat bat bat bat (et non bababababa ) quotidiennement auprès des familles contre l'EN !! Mes nerfs vacillent !
    Il y a bien d'autres sujets de papotage, mais j'ai peur que tu soit en mode «trtryuiodfgtyioliku» à la lecture de mon com'

  • pour la rentrée j'ai bien évidemment penser à toi et aux masques... quelle galère ! Vous n'avez pas la possibilité d'avoir des masques transparents ? Je ne sais pas encore si c'est bien certifié ?
    Et pour le lâcher prise j'ai un peu la même méthode : naviguer à vue lolilol.
    Bisous Poulette

  • MOUHAHA !! Les masques transparents dits "inclusifs" sont en cours de commande via l'EN (dans notre académie ils sont TOUJOURS à la ramasse) délais de livraison????? Pour Toussaint ?? Ma structure en a commandé aussi (en juin) et on attend encore !

  • Hello ! Comme toujours, j'adore lire de tes nouvelles !
    D'abord parce que c'est chouette de lire la vraie vie, pas toute rangée, pas super organisée... Je me sens moins seule.
    Ici mes enfants (des jumeaux) sont rentrés en sixième et c'est quand même une sacrée marche.
    C'est surtout bizarre quelque part de ne pas avoir dit "au revoir" correctement au primaire avec cette fin d'année bizarre.
    Dur dur de lâcher prise. Ma fille va changer de club d'équitation, dans le nouveau les parents n'ont pas le droit d'entrer dans les bâtiments pour cause de Covid. Je suis partagée entre :"chouette je récupère une heure pour moi", "je ne vais pas voir ce qu'elle fait ni rencontrer la monitrice" et "mais comment elle va faire mon bébé toute seule ???".
    Quoaaaa, je ne suis plus indispensable ?? "Chouette, vive l'autonomie" et "Mais euh, ils sont où mes bébés d'amour ?..."

  • ouais voilà, trouver sa place qui bouge tout le temps au fur et à mesure qu'ils grandissent. Les étapes importantes sont toujours plus marquantes pour les jumeaux je trouve. Peut-être parce que toutes les émotions sont en double d'un coup et avec des enfants au caractère différent... les miens viennent d'entrer en 3e et je ne me souviens pas avoir eu cette émotion pour leur grand frère. Bon courage pour cette nouvelle année scolaire.

  • Merci de ces nouvelles.
    Ici aussi c’est dur dur cette rentrée. On a couru entre les réunions, les inscriptions. Mais tout rentre. Sauf que je me demande quand nous allons pouvoir/réussir à partager des moments en famille. Vivement la fin du mois que l’on ait tout digéré. Ou pas

  • les moments en famille... on en a beaucoup notamment parce qu'on mage tous les soirs en famille. Mais c'est vrai que c'est parfois compliqué d'avoir des moments de qualité. Bon courage et vivement que ça se tasse :)

  • C'est toujours un plaisir de découvrir un nouveau billet de votre part.
    Je vous lis depuis des années, et je vous trouve une énergie de dingue !!!
    Croyez en vous, il faut être sa première supportrice !
    Bonne suite :-)

  • oui c'est vrai qu'il faut s'encourager soi-même ! Merci de ton commentaire (on se tutoie !?)
    Bonne rentrée chez vous aussi

  • Ravie d'avoir de vos nouvelles à tous!
    Ici comme vous après une période de panique , les choses se posent et s'organisent. Deux filles au lycée, une seconde et une première, les deux en section européenne allemand + latin + basket. Ca veut dire deux fois lundi et vendredi des gamines qui ont cours de 8h à 18h15 puis qui courent super chargées avec leurs sacs de cours et les énormes sacs de basket, prendre deux bus pour aller aux entrainements. Elles rentrent vers 21h ; deux éléphants transpirants, rigolards qui débarquent quand moi je suis en pyj cool devant la télé et l'homme parti pour sa nuit de boulot. Mais ça va on gère, surtout la reprise des lessives intensives lol. Et moi depuis fin août je vais au bureau à vélo, par les grosses chaleurs je meurs ! courage, la logique de nos administrations/institutions est impénétrable...

  • Bonne rentrée aussi ! C'est vrai que nos ados ont un emploi du temps assez dinguo... mais j'essaie de ne plus m'angoisser avec ça ;)

  • Ici 3 enfants : lycée, collège, élémentaire. 2/3 qui ne rentrent pas dans le moule. On est en train de faire le tour des tous les aménagements possibles. PAI, PAP, PPRE n'ont plus de secret pour nous. Il ne nous reste plus qu'à expérimenter le PPS, ce qui sera probablement fait pour le dernier. Cet été j'ai mis mon énergie dans l'organisation de la rentrée de mon second pour qu'il puisse passer sur ordinateur sereinement. Bref, pendant des années je me suis dit "ils vont grandir, l'année prochaine ça sera plus cool !". Ça fait 3 ou 4 ans que j'ai arrêté de me projeter à l'année suivante en espérant quoique ce soit ^^
    Heureusement il y a les copines pour se remonter le moral, et les billets comme celui ci qui permet de se sentir moins seule ! Merci !

  • Quel tourbillon de septembre!! (je l'écris ainsi pour m'autoconvaincre que ça ira mieux en octobre mais au fond de moi je sais que ça ne sera pas le cas....) Ici aussi ça bouscule fort, et on se dit que ça ne peut pas tenir ... on sait déjà qu'on ne peut/doit pas "tout bien faire"....mais là j'en suis au stade de ne pas pouvoir tout faire tout court, gloups! Je rêve d'avoir une doublure...qui range la maison quand j'ai envie d'être au boulot. Ou qui va au boulot quand j'ai envie de traîner à la maison...
    bon courage à tes grands et à toi of course (ou plutôt courche donc ;)

  • Je te suis depuis un moment mais je ne crois pas avoir déjà commenté. Mais tu le demande si gentiment que voilà ! J'apprécie tes textes qui me font relativiser la vie "merveilleuse" que "toutes" les autres mamans ont avec leur minots obéissants et leur énergie débordante... Merci de nous montrer la réalité et non pas ce qui t'arrange. Ici, rien de diagnostiqué mais un ainé "différent" et hypersensible qui me prend toute mon énergie et toute la place... Du coup, la deuxième s'y met aussi pour avoir l'impression d'exister :(
    C'est plus facile à dire qu'à faire mais il FAUT arrêter ce p*tain de disque !! Parce que ce qui est sûr, c'est qu'il dit n'importe quoi !

  • Coucou,
    ici la rentrée s'est déroulée les doigts dans le nez! Je me lève un peu plus tôt pour le taf que pendant le confinement et que pendant les vacances On a arrêté la gym, donc plus à courir 2 fois par semaine environ pour les amener. Il n'y a plus que Méline qui attaque la chorale le mardi à 18h30, Léna elle s'en fiche de ne pas avoir d'activité extra scolaire en dehors des quilles de huit (la saison n'attaque, normalement, qu'en mars/avril). De reprendre une routine leur fait vraiment du bien (et à nous aussi, j’apprécie de retrouver le calme à la maison et un semblant de maison rangée lol ). Mais je gueule toujours autant et l'ado répond toujours autant à notre plus grand désespoir! Je te souhaite de retrouver plus de sérénité, de lâché prise et de te faire beaucoup plus confiance (dit celle qui a très peu de confiance en elle lol). Moi je vais essayer d'aller plus souvent boire le café avec les copines même si je dois prendre la voiture à travers ma cambrouse Aveyronnaise ;) Bises

  • Bonne rentrée!

    Tu sais que tu dois penser à toi, yapluka!
    Suis contente pour Pierrafeu.
    Mon dys de 3eme aussi est allé cette année vivre chez son papa et entre en 3eme pro. Marre de la filière générale où il était incompris. Le papa a fixė comme condition que je ne mette pas les pieds au collège... dur dur ... les aménagements du brevet c est le papa qui va gérer et pas moi, j espère qu'il va le faire, ça me fait tellement bizarre... Je devrais être soulagée, ça viendra.
    Prend du temps pour toi, vraiment!

  • Bon courage pour cette rentrée, je m'y retrouve dans le rythme à prendre plutôt à reprendre.
    Cette année la tête pleine de projets pour moi il y a aussi un disque dans ma tête !!!!
    Envie de diminuer mon temps de travail et je sens venir le refus, je ne suis pas sûre de bien l''accepter.
    Plus envie de cuisiner, peu de temps, tes plats font rêver...

    Merci de partager tes tranches de vie.

  • Comme je suis en arrêt dans l'attente du résultat de mon test PCR, j'ai un peu plus de temps pour te répondre ;)
    C'est vrai que mon boulot me prend beaucoup de temps, que je suis moins présente à la maison, surtout cette année où je pars tôt, quand presque tout le monde dort encore, mais au moins plus personne n'a le choix. Mes ados se prennent enfin en charge, ce qui est un miracle concernant T-Biscuit. Il se réveille seul ! Waouh !
    Voilà, je suis obligée de faire confiance. On a un peu peur pour Chupa qui semble grisée par l'entrée au lycée et pense un peu trop à sa vie sociale plutôt qu'aux cours et devoirs ... on verra.
    Quant à Chichi, il va falloir surveiller son écriture et ses confusions de sons mieux que l'année dernière car s'il a besoin d'aide, il nous reste peu de temps avant le collège.

    Crois en toi et en tes projets et comme je dis à mes élèves, on a tous le droit de faire des erreurs. C'est en faisant des erreurs qu'on apprend. Que perdrais-tu à essayer ?
    Hakuna Matata

  • même pas dormi en lisant ce billet et surtout ravie d'avoir des nouvelles de la troupe... ça va encore être funky, cette année !

  • Coucou Sabine, contente d'avoir de vos nouvelles! J'ai souri parfois, j'ai compati beaucoup... Dure dure cette reprise d'après confinement... Je suis une grande angoissée, donc je peux comprendre ce que tu ressens. Comme a dit quelqu'un, tu es la meilleure mère pour tes enfants car toi seule sait ce dont ils ont besoin. Tu es humaine, tu fais ce que tu peux, tu te remets en question et tu t'adaptes, je ne vois pas ce que tu pourrais faire de plus. Ici, ça va a peu près à part cette f...ing quarantaine qui va encore nous empêcher de retourner en France pour voir la famille. Ma vie sociale frôle le néant absolu, mais comme on n'a plus le droit de se rencontrer à plus de 6 personnes et que je suis une solitaire, je m'en fous... un peu. Bon courage et prends soin de toi.

  • Bonjour Sabine et bonjour les associés,
    moi aussi je lis dès qu'il y a un nouveau message, même si je ne commente pas.
    Ici j'ai le même cerveau vinyle, j'ai eu la chance de pouvoir me faire coacher (vive le confinement) et maintenant j'écoute mes deux faces avec patience et compassion, j'ai compris que je ne changerai pas de cerveau mais que je pouvais aussi choisir d'ajouter une piste, du style "si tu te lances, tu y arriveras ou pas, mais tu survivras et au moins tu seras fière d'avoir tenté". Bref, petit coup de pub pour le coaching (sans aucun intérêt personnel dans l'affaire, je n'ai d'action chez personne ;-).
    Quant à la rentrée : le covid a frappé, je suis à plat depuis deux semaines, toute la famille est positive, une des classes de mes enfants est fermée. Cela nous évitera d'être cas contact et de nous faire tester toutes les semaines, ça avait bien commencé dans cette veine-là.
    Bon courage pour le lâcher-prise, le faire bien et le prendre soin de toi !

  • Bonjour Sabine et bonjour les associés,
    moi aussi je lis dès qu'il y a un nouveau message, même si je ne commente pas.
    Ici j'ai le même cerveau vinyle, j'ai eu la chance de pouvoir me faire coacher (vive le confinement) et maintenant j'écoute mes deux faces avec patience et compassion, j'ai compris que je ne changerai pas de cerveau mais que je pouvais aussi choisir d'ajouter une piste, du style "si tu te lances, tu y arriveras ou pas, mais tu survivras et au moins tu seras fière d'avoir tenté". Bref, petit coup de pub pour le coaching (sans aucun intérêt personnel dans l'affaire, je n'ai d'action chez personne ;-).
    Quant à la rentrée : le covid a frappé, je suis à plat depuis deux semaines, toute la famille est positive, une des classes de mes enfants est fermée. Cela nous évitera d'être cas contact et de nous faire tester toutes les semaines, ça avait bien commencé dans cette veine-là.
    Bon courage pour le lâcher-prise, le faire bien et le prendre soin de toi !

  • Une organisation intense en effet, mieux vaut peut etre du coup que ce soit calme pour le moment niveau professionnel

Écrire un commentaire

Optionnel