Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

famille nombreuse - Page 2

  • Oui une famille nombreuse c'est du boulot (en fait)

    Très souvent je réponds "mais non, quatre c'est comme deux ou un, quand tu dois t'occuper d'un enfant, tu dois passer du temps et puis c'est tout!" 

    Et en fait aujourd'hui je voudrais faire mon coming out. Je sais très bien ce qui me pousse à répondre cela quand on me dit "ouais mais toi, t'en as quatre", c'est l'idée que certains doivent avoir "attends, elle l'a voulu", alors que OUI c'est du boulot.

    Voilà, je ne veux pas me "plaindre" parce que (même si contrairement à ce que certains pensent, rien n'était programmé) nos enfants nous les avons et sommes très contents qu'ils soient quatre. 

    Et c'est à cause de cela que je refuse parfois de l'aide ou que je n'en demande pas... en même temps on ne m'en propose pas tellement non plus. (Tatafouine, je ne parle pas de toi et tu le sais). Je considère que c'est ma vie et que je ne dois pas l'imposer aux autres...

    Et puis être sans cesse en demande quand ton entourage ne voit rien à ta difficulté c'est se sentir la dernière des .....

    Pourtant ce matin, en préparant Pierrafeu et Zorro pour le centre aéré je me suis dit que c'était bien  facile deux enfants. Je veux dire : j'ai vu LA différence. L'habillage a été rapide, le petit déj plutôt tranquille, et quand Rosette et Pierrafeu nous ont rejoints pour partir au centre, nous étions prêts!

    Attention, je ne veux pas dire que c'est plus évident pour les familles avec moins d'enfants.

    Je sais très bien qu'une mère peut-être épuisée avec un seul enfant suivant son niveau d'agitation par exemple.

    J'ai moi aussi été épuisée quand je m'occupais de Zorro. Mais c'est comme pour le sommeil, je pense qu'on adapte nos forces. 

    Et pour être complètement honnête, je n'ai pas envie d'être "réduite" à ma famille. J'aime aussi rendre service et serais triste de pas être sollicitée parce que "ouais mais toi, t'as quatre enfants". 

    Parce qu'on en revient toujours à la même chose, je ne suis pas que mes enfants, je ne suis pas que ma famille. 

    Et maintenant quand on me dira "oui mais toi, t'en as quatre", je ne répondrai toujours pas "ah oui j'ai plus de boulot" mais je m'autoriserai à le penser. 

    Par contre pour ce qui est de la remarque "hannn, je ne sais pas comment tu fais avec quatre", ma réponse restera inchangée : "bah, je fais c'est tout."

    4.jpg

     

    Ps : je me relis et je ne sais pas si j'ai été très claire....

  • Est-ce qu'on est vraiment une famille nombreuse?

    Dans l'entreprise on a quatre associés. Des fois quand on "se retrouve" en effectif réduit, deux parents, deux enfants et que ça change drôlement de l'ordinaire, je me dis, on se dit, "ouais quand même on est une famille nombreuse".

    Quatre enfants est-ce que vraiment ça fait une famille nombreuse? Aux yeux de l'administration française à partir de trois enfants tu es une famille nombreuse.

    Mais bon, moi j'ai pas cette impression de "grande famille" . Pour moi c'est au delà de quatre mômes qu'on est une grande famille comme celles de Prune, de Kat ou de Cécile.

    En fait, on ne s'en rend pas compte parce que les associés sont arrivés sans qu'on ait eu le temps de les compter mais....

    sur certains points je me dis "ah, ouais quand même":

    ^Sur la bouffe :

    >le pot de fromage blanc d'un kilo fait est rectifié en un repas
    >quand c'est soirée croque, on en fait 20
    >on tourne à une quarantaine de yaourts par semaine et je n'achète que rarement des desserts lactés
    >je fais 5 litres de soupe par semaine
    >les enfants consomment 10 litres de lait par semaine
    ....

    ^Sur l'intendance:

    >une machine de linge tous les soirs
    >un lave vaisselle tous les soirs
    >le rangement de la maison tous les soirs, sous peine de ne plus savoir se déplacer au bout de 2 jours.
    Et c'est tout. Enfin c'est tout, c'est comme chez tout le monde quoi!

    Ca se voit aussi au niveau des chaussures, on a un placard entier de pompes, de bottes, de chaussons.
    Et aussi au niveau des manteaux. Quand on a des invités, ils laissent leurs manteaux dans la voiture. Et aussi au niveau de la voiture. De fait on pas une Clio. Mais une bétaillère à cathos!

    Et aussi au niveau des sorties ciné, piscine et autres, c'est billet du CE obligatoire. Bon ça t'es pas obligé d'être plus d'un pour pratiquer.

    ^Sur la patience:

    Je pense que ça joue quand même. J'en suis certaine plutôt.

    ^Sur la vie sociale.

    Difficile de trouver une baby-sitter dans notre coin et difficile de "caser" quatre monstres à la dernière minute. Alors quand on a une sortie, elle est prévue trois mois à l'avance. Mais avec l'arrivée des jumeaux, on a plus ou moins fait un trait sur les vendredis et samedis soirs. Et les potes ou cousins qui ne nous invitent plus depuis qu'on a quatre nains ont y on bien aidés.

    ^Sur le trou de la sécu :

    Mes enfants ont pour l'habitude de se relayer en cas de gastro, angine, gros rhume... Certains hivers je vois le Doc plusieurs fois par semaine. Par contre quand y'a vaccin, on y va à six, et hop les quatre y passent.

    ^Sur le prix de la cantine.

    Trois repas à 4,80 € trois fois par semaine, ça commence à faire à la fin du mois.

    Après, je pense qu'il y doit y avoir pleins de domaines où c'est flagrant pour les "autres" mais pour nous c'est devenu la routine (au moment de la douche notamment, on est bien plus rapides pour laver 4 petits quue certaines famille de deux enfants). Comme me l'a fait remarquer une couz "vous n'avez jamais eu deux enfants. Vous avez eu un premier enfant et puis trois enfants". 

    Mais là où je me sens vraiment mère de famille nombreuse c'est quand je quitte un endroit peuplé de gamins et que je compte MES enfants.


    "Un, deux... trois et quatre, c'est bon on peut y aller!"

     

    louise-famille.jpg

    "Non moi, c'est Sabine et je n'ai que quatre enfants!"

    (les petits ont ce livre et il est très bien!)

  • L'entreprise part en vacances # trouver un logement

    Il nous arrive un truc de DINGUE! On part en vacances!

    Enfin pas là tout de suite mais en août. Souviens toi, Grand Mari est paysan, et un bon payasan reste sur ces terres TOUT l'été c'est la REGLE. Il faut qu'il puisse être là prêt à dégainer la moiss-batt au cas où le blé est enfin à point. Mur mais pas trop, sec mais trop...

    "-Alors? 

    -Non, pas encore!

    -Quand?

    -Si le soleil se pointe enfin et s'il ne pleut pas et si c'est la pleine lune, peut-être que ce sera bon demain...

    -Demain, Evelyne, elle a dit qu'il pleuverait...

    -Ah, bah pas demain alors.

    -Oui mais quand ?

    -Quand soleil se pointera enfin et s'il ne pleut pas et si c'est la pleine lune...

    -Ouais, on partira cet hiver...

    -Ah, non cet hiver, je sème les blés et arrache les betteraves...

    -Ah, bon ..."

    Enfin, le mien de paysan il est comme ça...

    Oui mais pas cette fois. Je ne suis pas peu fière de vous annoncer que l'été prochain, on part!

    Enfin, la dernière semaine des vacances (c'est certain, le soleil se sera pointé, il n'aura pas plu et la lune aura été pleine...).

    On est invité à une fête, le dernier week-end d'août en... Bretagne (on aime le risque, n'est-ce pas Mary? ;)

    Donc j'ai du trouver un logement. Pour six, pas fastoche. Mais tout réserve ses vacances un an à l'avance ou quoi! "Pas de disponibilités à la date choisie, essayez une autre période"

    Oui mais on peut pas à une autre période, ils connaissent pas Grand Mari!

    Et j'ai fini par trouver! 

    Un mobil home... 

    Pour sept personnes. 

    Tatafouine viendra avec nous (et s'occupera des nains pendant qu'on boira des mojitos emmitouflés nos K-Way) (Oh, calme, Tatafouine, il fera beau, on n'aura pas nos K-Way!)

    C'est la première fois de TOUTE MA VIE, que je réserve un truc. Quand j'ai reçu le mail de confirmation, j'en ai été toute émue...

    Et j'ai continué à pleurer quand j'ai vu la dimensuion du "cottage", 32 m2. A sept...

    On va se foutre sur la gueule  marrer, c'est sûr!

    Quand j'ai montré aux tiots, les lieux sur internet, Zorro m'a dit:

    "-oh, c'est la cabane du jardin!

    -Euh, non, c'est là où on va dormir, manger, prendre la douche... faudra être sage, c'est pas grand!

    -On pourra pas aller à l'étage?

    -...."

    J'ai presque 4 mois pour les habituer. 

    Pourvu qu'il fasse beau!

    ...à suivre