Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Va courir !

index.jpg

En fait pour tout vous dire mon titre devait être un brin plus vulgaire mais je me suis retenue. Certainement parce que je suis plus détendue.

Depuis que je cours.

En long et en large dans la campagne, pas derrière le temps.

En mars 2014, motivée par Marie, j'y suis allée. Enfin, j'y suis allée... hum, hum. J'ai alterné marche et course pour débuter. Tous les deux jours je chaussais mes "running" et hop c'était parti pour le programme "reprendre la course à pied" que j'avais dégoté dans un vieux "Running pour elles".

D'ailleurs quand j'y pense "reprendre la course" quand tu l'as laissée tomber en quittant le lycée en 1997, je ne sais pas si l'on peut appeler ça une reprise.

 

Je pense devenir coach look sportif

Et donc petit à petit, les temps de course sont devenus plus longs que les temps de marche et un jour j'ai couru 30mn sans m'arrêter.

UNE DEMI-HEURE c'est simplement l'objectif que tu ne penses jamais atteindre quand à tes débuts, tu tiens 2mn et tu finis au bout de ta vie. Bon, je ne vais pas vous refaire l'historique, j'ai déjà écrit quelques billets là-dessus, notamment celui-ci où je conseillais le livre "Bouge tes fesses poulette".

Là, tout de suite ce que j'ai envie de vous dire c'est combien la course m'apporte (Allô, Sabine le Gourou?).

Malgré les blessures (3 sérieuses) qui m'ont éloignée des chemins de ma cambrousse à chaque fois pour plusieurs semaines, j'y suis retournée. A chaque fois j'en ai bien bavé.

Aujourd'hui certaines sorties sont encore difficiles. Au point que presque une fois sur deux je me demande "mais qu'est-ce que tu fous là?". Comme le 11 novembre dernier où j'ai couru en plaine, avec un putain de vent latéral froid dans la tronche, me suis arrêtée 5 secondes, j'ai failli chialer et je suis repartie.

Il y a des matins où je peste tellement je n'ai pas envie d'y aller. Et j'enchaîne les excuses devant mon Grand Mari : il pleut, rhaaaa y'a du vent (ce qui est pire que la pluie, croyez-moi), j'ai mes règles, j'ai pas assez dormi, je suis fatiguée, je n'ai pas le temps. A chaque fois mon paysan m'écoute sans rien dire. Toutes mes excuses sont réelles et bien valables. Mais il le sait, je vais y aller quand même. Faut juste que j'évacue ma flemme.

J'ai la grande de chance depuis l'arrêt de mon travail de désormais m'organiser comme je le veux. Et je regarde la météo sur plusieurs jours pour planifier mes sorties.

Étant mère de famille nombreuse, il arrive qu'un associé, pour différentes raisons, fasse sauter mes plans. Je me replie alors sur le vélo elliptique. Mais c'est très rare, je tente toujours la sortie en plein air, même si elle est plus courte, même s'il y a du vent, même s'il pleut (sauf quand il pleut des seaux). 

La dernière fois sur mon vélo elliptique j'ai failli pleurer d'ennui.

Non, je ne suis pas droguée. Je sais juste la satisfaction après quand la course est terminée. Quand sous la douche, t'es fière de toi. Quand tu finis ta série de dix accélérations. Quand tu cours une heure au lieu des "30 mn et ça ira bien en partant".

J'ai envie de ce vide dans ma tête quand je cours. Et d'ailleurs je sors toujours sans musique. Les 5/10 premières minutes, je pense à plein de trucs, je passe en revue les soucis, les rendez-vous pas notés sur le calendrier de la cuisine, la lettre pas encore partie au courrier, le menu du soir, je tente d'établir une liste de courses (alimentaires)... et puis d'un coup je réalise que je ne pense plus. Ou juste à ma respiration quand mon souffle est un peu court. J'admire le paysage, je ziueute chez les gens "tiens, elle est jolie en fait cette maison". Je cherche les chevreuils, sont-ils encore 14 au bois du haut?

Pour l'instant à part la Parisienne, je n'ai pas recouru de "vraies courses". Ce 10 km m'avait un peu vaccinée.

Il faut y penser à nouveau, les courses organisées sont un bon moyen de se fixer des objectifs comme l'ont fait Marie avec le marathon et Mentalo avec le semi.

Et puis la course, ce sont aussi les échanges avec d'autres blogueurs ou non. C'est se retrouver un soir à discuter en message privé de battement par minute, c'est encourager une crevette, une maman@home, un papa cube, Olivier, Isabelle, mamannashi, Monique, Laurie , Ludivine... C'est admirer les perfs de Requia, d'une voisine que je n'ai jamais vue, de la team nivea , Laure et Stéphanie. C'est suivre un peu Léonie partie vivre à Madrid. C'est se taquiner avec Fanny. C'est faire de nouvelles rencontres sur Instagram : Aline_runnette, la très mauvaise mère, Angie, crosscaloue... et bien d'autres ( si j'en oublie, manifestez-vous!).

Bon, va courir bordel! (oups!)

 

sabine-court01.jpg
I approve this message

Commentaires

  • La course cest la vie, malgré les raleurs qu'on pollue (il paraît) avec nos temps, nos parcours, notre cardio etc sur les reseaux.
    Dailleurs on devrait se faire une course ensemble un de ces jours !!!

  • Ah ouais, ça ce serait génial une course tous ensemble!

  • oh bah dites donc madame, merci ... vous êtes fort aimable de me citer dans votre billet ;) ;) (j'ai bien fait de lire, une fois de plus, ton blog :P )

    ouais le run c'est bien
    enfin au début c'est pas bien
    on peste pour partir
    on mate la météo
    on souffle un peu
    on souffre parfois

    et puis d'un coup, on court...ça avance tout seul (ou presque) et on est bien

    si toi aussi tu es shootée aux endorphines, tape dans tes mains

    *clap clap* ;)

  • les fameuses endorphines ;)

  • Je suis admirative de ta motivation et ton endurance (en course , mais aussi sur la pérennité de ton engagement).
    Pour accompagner ma perte de poids j'essaye de marcher le plus régulièrement possible (peu depuis l'arrivée du frais), mais courir me semble insurmontable (porter ma carcasse +je n'en ai pas très envie = jaamais ?!?)
    Bravo à toi

  • non mais toi tu forces l'admiration! Et continue de marcher le plus que tu peux même si le froid arrive. Et un jour, on ira courir ensemble!

  • Coucou oui je suis là et je cours encore… Mais maintenant je cours le soir, j'aime moins mais bon. Et je cours avec des jeunes (beaucoup plus jeunes que moi)… Et l'autre soir je me suis PERDUE DANS LE RETIRO, le groupe a tourné je ne sais où, et moi j'ai continué tout droit, perdue dans mes pensées que j'étais...

  • si t'as réussi à rentrer c'est le principal. Je pense souvent à toi. Bientôt nous viendrons et tu me perdras dans le retiro.

  • Moi je cours pas, mais je courais bien il fut un temps :)
    ET JE crois que j'en aurais bien besoin l'année prochaine. Quand je pense à ta petite ville et aux balades qu'on y a fait, JE t'admire. JE crois que j'aurais eu très peur !

  • ma ville, ahahahahaha! Laisse toi du temps (de toutes façons t'as pas le choix :p) et ça repartira!

  • Le principal c'est que tu sortes courir quand même, même si c'est peu, même si c'est moitié marche, moitié course. Et même si ce n'est que de la marche, le tout c'est de n'en tirer que du plaisir !! :p



    Ps : je me manifeste pas mais quand même :p

  • Je t'ai ajoutée ;)

  • Tu viens de me motiver... arrêt durant les vacances d'été et depuis je n'arrive pas à m'y remettre...
    L'excuse... pas de temps et puis je peux pas courir le soir (trop naze de la journée, j'avance pas !!), j'ai la trouille de courir toute seule... du coup faut que ma cops soit aussi dispo !!! allez la semaine pro je m'y remets et pour me motiver te tiens au courant ;-)
    Bises

  • Alors? ;)

  • Oh comme je te comprend! J'ai repris la course à pieds en club section loisir et j'adore!!! Quand je dis "repris" c'est un bien grand mot... Je n'avais pas couru depuis le lycée donc autant dire une éternité! Je kiffe de courir en groupe! On y trouve du soutien, des encouragements, de l'écoute et ça me motive! J'y ai rencontré des supers personnes et c'est ma soupape! D'ailleurs, chose que je n'aurai jamais cru mais je prend un plaisir fou et je vais m'inscrire à ma première course qui aura lieu début décembre : la corrida de noël (course de 5kms en centre ville pour profiter des éclairages de noël, le tout de nuit et déguisé! J'ai hâte!
    En tout cas, bonne continuation dans ta lancée et continues à prendre du plaisir!
    Bises

  • Il faut que je l'inscrive en club mais je n'ose pas trop. ET puis j'aime bien courir seule... bravo pour ta future première course!

  • Oh merci de me citer je cours depuis un an et demi et moi aussi j'ai la flemme de partir comme ce matin, il pleut et je sais que les bois de ma sologne seront trempés et plein de feuilles mortes sur lesquelles je vais glisser mais tant pis j'y vais quand même et après je suis bien ! Cette après-midi je retrouverai mes élèves en me disant j'ai bien fait de courir car j'ai la pêche. Je me prépare pour un semi au mois d'avril et il y a un an et demi je me vois rire au nez d'un collègue qui me le proposait !

  • c'est marrant parce que je dois aller courir là. Et je n'ai pas du tout envie. Mais comme tu dis, cette aprem, j'en tirerai les bénéfices! A bientôt sur IG ou ici.

  • Coucou, ici la voisine que tu n'as jamais vue ;-) Moi qui ait aussi commencé à courir il y a quelques années (4 ou 5 déjà) (mais je n'avais JAMAIS couru avant, sauf en pleurant de rage sur la piste de torture d'un collège que tu connais bien), je me reconnais complètement dans ton récit. Souvent, on me dit "Que tu es courageuse"... Mais non (enfin si : quand j'ai commencé, j'ai dû me faire violence pour accepter de me trainer lamentablement aux yeux de tous sur les trottoirs de ma ville...) désormais, je dois être courageuse juste le temps de franchir ma porte. Le reste, ce n'est presque pas de souffrance, un peu de douleurs par çi par là de temps en temps, mais rien d'insupportable à côté du plaisir du retour de course : cette sensation d'être vivante, c'est ça qui me fait courir !

  • bah justement, je dois aller courir. ET je n'ai pas encore le courage de franchir la porte. Mais ça va venir ;)

  • Voilà ! Ce n'est pas encore une drogue pour moi non plus, mais la satisfaction et le bien être est là ! C'est ce qui compte.
    Il me "reste" deux courses officiels avant la fin 2016. Un trail urbain de 11 km ce week-end et une course de nuit de 12 km en décembre.
    En espérant un jour avoir le plaisir de courir avec toi ♥

  • Moi aussi j'aimerais courir avec toi. même si tu cours trop vite, tu seras mon lièvre :P

  • Pas de courses officielles pour moi non plus... Juste le plaisir de courir, plus ou moins selon les périodes... Enfin jamais trop non plus ;)
    Je crois me souvenir que tu avais des soucis d'oreille interne avec le vélo elliptique, du coup la course, ça se passe bien de ce côté là?

  • Non j'avais arrêté à cause se souci de vertiges mais ce n'était pas à cause du vélo Eli. Oui ça va, pas eu a nouveau depuis (enfin si une fois mais seulement 2j)

  • Si tu savais comme ça me donne envie de m'y (re)mettre (on a fréquenté le lycée à la même époque!)...Je pense que j'en suis au même niveau que toi quand tu as attaqué (2 minutes de courses et je suis rouge tomate et mon coeur qui bat dans tout mon corps)...du coup de savoir quelle progression tu as eu, je me dis que tout n'est pas perdu!
    Faut juste que je me bouge le popotin!!
    Bravo à toi !

  • Ah ouais la progression en course à pied c'est hyper encourageant. Mais l'inverse est vrai aussi : quand t'arrêtes longtps, c'est dur de s'y remettre.

  • Je me retrouve totalement dans ton billet ;) par contre je suis arrivé à l'état de drogué, blessé depuis 3 semaines je me remet à faire des sorties de 3km alors que je ne devrais pas mais c'est tellement un exutoire au quotidien que je préfère en faire peu que pas du tout , et puis, c'est bon pour le cardio

  • Tssss Tsss Tsss, gaffe quand même.

  • Je crois que tu pourras écrire tout ce que tu veux sur la course, jamais tu n'arriveras à me motiver ;) Dans la campagne de mes parents, ça peut être intéressant pour le paysage, comme chez toi, mais en ville, pouah. Puis mes genoux qui se regardent ne seraient pas d'accord. A 19 ans, ils me faisaient déjà beaucoup souffrir après 2 mois à bosser debout.
    Je veux bien t'encourager, c'est tout ;)

  • c'est déjà beaucoup!

  • T'as un sport quand même? Piscine? Marche, la marche c'est bien en fait. Surtout en ville, t'as de quoi regarder.

  • Vous penserez à moi, ce soir c'est elliptique...beuuurrrrk!
    Sinon niveau course, l'objectif de 2016 était d'atteindre les 10km, c'est chose faite. Objectif 2017? 15 km oui, peut être le semi mais ça me paraît irréaliste...

  • go, go, go, go!!

  • Rhooo, je suis cité dans un blog international sur le net.... c'est le début de la gloire.....euh, on me dit dans l'oreillette que pas sur.... Merci quand même pour la citation.
    Bon bref, j'étais parti pour procrastiner aujourd'hui et ne pas profiter de la plage horaire qui m'était offerte par l'entrainement de foot des enfants pour aller courir.... Il faisait gris, il avait plu toute la matinée...j'avais déjà été nagé lundi, et mardi..... bref, je me trouvais des excuses....et puis j'ai lu ton billet... et je me suis dit, mais voilà, elle a tout dit.... et hop j'ai chaussé mes baskets....
    Autre chose : Pendant une période, je courrais en mode super-connecté, retour des temps intermédiaire au km, etc...j'en ai eu marre. 1 parce que je ne progressais pas, 2 parce que je me suis posé la question mais à quoi cela me sert.... Ben en fait à rien.... Du coup, maintenant je cours juste au sensation, juste envie de prendre du plaisir... je mets un tracker, quand même, mais c'est plus pour comptabiliser mes km, et sans pression....

  • Ouais t'as raison sur le point de la déconnexion. C'est quoi ton tracker?

  • C'est grâce à Laure et toi que je m'y suis mise l'an dernier, (merci encore) vous m'avez fait envie avec vos statuts :-)
    Je connais ce truc d'évacuer sa flemme, ça m'arrive souvent ou bien sortir en me disant "bon hop j'y vais mais je fais une petite sortie aujourd'hui" et bim je me sens si bien que je rallonge la course. Tu as raison c'est super cette fierté qu'on ressent une fois sous la douche, souvent je me surprends à sourire, sous la douche absolument. J'aimerais tant avoir d'aussi beaux paysages que les tiens, bref le run c'est la vie :-)

  • Attends tu dois avoir de beaux paysages aussi (et moins de flotte!)

  • Je crois bien que je m'y suis mise à cause de toi, et de Marie (et de mon frère aussi, mais lui c'est un ovni). Pour le moment, c'est dur pour plein de raisons, mais à chaque fois, je pense à ton #SabinecourtTOUJOURS. La communauté, ça sert à ça aussi. A se motiver, s'encourager. Du coup, je me remets à poster quelques photos de sorties running sur IG, parce que je me dis que si les autres me motivent moi, je suppose que ça marche dans l'autre sens aussi. Courir est assez solitaire à la campagne, mais on n'est jamais seule, on a l'armée de copines de galère dans la tête

  • voilà, t'as les retours des copains/copines au retour de ta course, justement!

  • comme j'aimerais courir, mais après un essai de deux semaines il y a quelques années, j'ai mis 6 mois à me remettre d'avoir chatouillé mes tendinites aux hanches. Pourtant je me dis que c'est le sport le plus simple ( enfin quand ont 4 enfants je veux dire, hop on enfile le short et on sort ) .
    alors du coup je me suis mise au vélo, à la campagne aussi , ma campagne marnaise, au milieu des tas de betterave, j'ai du changer de parcours à cause de la boue, j'y reviendrais au printemps ou quand ça gèlera fort. J'essaye de me tenir à 2 sortie par semaine ( pas simple avec le temps et la nuit qui tombe vite ) 15 km X 2. Et tout pareil tellement heureuse quand je reviens. J'apprécie aussi à chaque sortie de pouvoir être au milieu de cette nature ( peut être un peu moins quand les camions de betterave me frôle lol )

  • ah bah c'est super le vélo! et pas facile du tout, bravo!

  • Je te taquinerai toujours !!! hate de refaire une course toutes ensemble en tout cas
    on devrait meme s organiser un we run de girls moi je dis !!! Plein de bisous & continue :)

  • Ouais, plusieurs nanas sont partantes!

  • Ouais, plusieurs nanas sont partantes!

  • Mais carrément, quelle super idée!

Écrire un commentaire

Optionnel